Breakfast news | 6 FÉVRIER 2018

Psychologie de marché avec le café du matin

Une hausse comme une baisse brutale des valorisations boursières ne survient jamais sans élément déclencheur. Il est communément admis qu’un aléa négatif impacte plus fortement le marché à la baisse qu’un aléa positif à la hausse. En cause, le comportement de l’investisseur : refusant de perdre plus que ce qu’il est prêt à gagner, il peut paniquer dès qu’une perte latente se matérialise. Par la suite, il peut réaliser qu’un scénario baissier abrupt apporte un lot d’opportunités bien plus fourni pour acheter qu’un scénario haussier pour vendre. Maintenant, l’investisseur détermine son niveau d’achat ou de vente en fonction de la pente de la hausse ou de la baisse et, surtout, du caractère de cette dernière.

Baisse de ces derniers jours : saine ou pas saine ?

Revenons à l’événement déclencheur : la hausse plus forte que prévu du salaire moyen américain. Dans une économie florissante affichant le plein emploi, un salaire en hausse induit un pouvoir d’achat en hausse qui induit, à son tour, une demande en hausse et donc des prix en hausse (inflation). Un effet dominos qui pourrait être ralenti par une remontée des taux directeurs plus rapide que prévu. Conséquence directe sur les marchés obligataires : une tension forte sur les taux longs. Un exemple : le taux à 10 ans américain atteignait hier 2,88 %, un plus haut depuis 2014, ce qui n’a pas tardé à affecter les marchés d’actions. Ainsi, l’indice Dow Jones IA chutait hier de 4,60 % en séance. Dans ce cas précis, il ne s’agit ni d’une entrée en récession ni d’un éclatement de bulle ni d’une découverte majeure mettant en péril un secteur entier… La baisse paraît donc saine.

Les bulles se forment et se déforment…

Le bitcoin perd 70 % de sa valeur depuis son plus haut du 17 décembre. L’ethereum baisse, quant à lui, de 60 % depuis son plus haut du 13 janvier.

Cent vingt et un milliards de dollars : pfft !

Broadcom est prêt à casser sa tirelire pour s’offrir le géant américain des puces électroniques Qualcomm. Le groupe singapourien renchérit sur sa propre offre de 18 milliards de dollars, portant le deal à 121 milliards de dollars ! Mais Qualcomm reste de marbre, ses dirigeants veulent « rester autonome. »

Dans le reste de l’actualité

Le prix des cigarettes augmentera de 1 euro en mars. Le paquet pourra atteindre les 9,10 euros pour les plus chers.

Amazon solde ses comptes avec le fisc français sur son redressement de quelque 200 millions d’euros. Le montant négocié n’a pas encore été dévoilé.

La nouvelle méga fusée d’Elon Musk (Space X et Tesla), Falcon Heavy, fera son baptême de l’air aujourd’hui.

Calendrier macro-économique

  • 08h00 : commandes à l’industrie (Allemagne)
  • 14h30 : balance commerciale (Etats-Unis)
  • 16h00 : rapport JOLTS sur les offres d’emplois (Etats-Unis)
dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser