Breakfast news | 25 avril 2018

Un léger coup de mou

Deux indicateurs conjoncturels sont en baisse ce mois-ci en France bien qu’ils continuent tous deux à évoluer au-dessus de leur moyenne de long terme. Le premier, le climat des affaires, affiche, après des plus hauts enregistrés en fin 2017, un quatrième mois consécutif de baisse due, en partie, à un repli de la demande industrielle étrangère. Le second, le climat de l’emploi, faiblit modestement après un mois de mars au plus haut depuis juillet 2011. Les industriels ont été « un peu moins nombreux à signaler une augmentation, plutôt qu’une baisse de leurs effectifs » (Les Echos).

La générosité de Pôle emploi

En 2017, Pôle emploi a versé plus d’un milliard d’allocations en trop, soit 3,34 % du total des indemnités versées sur l’année. Le drame est que ces indus proviennent à 83,5 % de simples erreurs – les cas de fraude sont donc minoritaires – et qu’ils sont en augmentation année après année : +36 % sur 3 ans. Pas vraiment rassurant, même si une partie de l’augmentation des allocations s’explique par une hausse du nombre d’allocataires !

Apple va commencer à payer

L’Etat irlandais et Apple se sont mis d’accord sur les modalités de remboursement des 13 milliards d’euros d’aides que la Commission européenne a jugé illégalement perçues en août 2016. Les premiers euros sortiront des caisses d’Apple dès le mois prochain pour une échéance de remboursement en septembre. Toutefois, les fonds ne seront pas immédiatement perçus par le Trésor irlandais, mais bloqués sur un compte, en attendant que les recours d’Apple devant la justice expirent totalement.

Moins de sévérité sur les créances douteuses

La BCE s’apprêtait à durcir les exigences en capital des banques qui supportent d’importants prêts bancaires impayés depuis au moins 90 jours, à savoir les créances douteuses. Selon Reuters, la BCE envisagerait finalement d’abandonner ce projet de réglementation en adaptant les exigences aux efforts individuels poursuivis par les banques. La décision sera rendue en juin prochain.

Dans le reste de l’actualité

Vincent Bolloré est placé en garde en vue pour des accusations portant sur une corruption d’agents publics étrangers en 2010 dans l’obtention de terminaux à conteneurs en Afrique.

Les banquiers français redeviennent millionnaires : BNP Paribas, Société Générale et Natixis en enregistrent une centaine, un plus haut en 4 ans.

Calendrier macro-économique

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser