Breakfast news | 23 mai 2018

Convergence d’intérêts entre l’Allemagne et la Chine

Officiellement, il n’est pas question d’alliance commerciale sino-allemande face aux Etats-Unis, mais cela pourrait être l’objectif caché de la visite jeudi et vendredi prochains de Merkel en Chine. Les deux pays partagent deux atouts : un excédent commercial conséquent avec les Etats-Unis et de fortes relations commerciales avec l’Iran… Et un souci : ils sont dans le collimateur de Trump qui veut rééquilibrer les balances commerciales au lendemain de sa sortie de l’Accord sur le nucléaire iranien. Premier partenaire commercial de l’Allemagne, la Chine est par ailleurs un gros acheteur de pétrole iranien… Il n’en faut pas davantage aux deux protagonistes pour conjuguer leurs forces et perdre le moins possible dans les tensions commerciales mondiales constamment attisées par l’administration Trump…

L’accord du Mercosur avec l’UE

Pendant que Merkel travaille pour son pays et ses amis européens en Chine, d’autres européens sont en passe de signer un accord de libre-échange entre l’UE et les pays membres du Mercosur (Brésil, Paraguay, Uruguay et Argentine). L’objectif est toujours le même : favoriser les échanges commerciaux entre les deux zones géographiques. Cet accord était prévu initialement pour 2017 mais sa signature avait été reportée pour plusieurs raisons dont la traçabilité des produits.

Le paradoxe suisse

Les employeurs suisses peinent à trouver la main d’œuvre suffisante pour répondre à leur croissance. Le taux de chômage suisse est de 2,7 % : un niveau historiquement bas depuis 2012. L’entrée en vigueur, le 1er juillet prochain, de mesures réduisant la libre circulation des travailleurs européens ne va pas arranger la situation…

Les assurances s’achètent différemment

Intéressante enquête menée par Capgemini sur les souscripteurs d’assurances en tout genre : près de 30 % d’entre eux (contre 18 % en 2015) sont désormais prêts à s’assurer auprès de géants de la tech tels que les GAFA. Cette appétence est la plus forte en Amérique latine où près d’un sondé sur deux se dit prêt. Et c’est bien évidemment l’arrivée de la génération Y sur le marché assurantiel qui bouleverse ce mode de consommation.

Dans le reste de l’actualité

Michel Temer, l’actuel Président brésilien dont la cote de popularité est tombée à 4 %, ne se représentera pas aux élections présidentielles d’octobre prochain.

Sony Music Entertainment va enrichir son catalogue de titres musicaux en rachetant l’éditeur EMI Music Publishing pour 2,3 milliards de dollars.

Marion Maréchal-Le Pen lance son école de sciences politiques à Lyon.

Calendrier macro-économique

09h00 : indices PMI manufacturier et des services (France)

09h30 : indices PMI manufacturier et des services (Allemagne)

10h00 : indices PMI manufacturier et des services (zone euro)

10h30 : indices des prix à la consommation et immobiliers (Royaume-Uni)

10h30 : prix à la production (Royaume-Uni)

15h45 : indices PMI manufacturier et des services (Etats-Unis)

16h00 : ventes de logements neufs (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser