Breakfast news | 24 mai 2018

Comme si une variation de marché était toujours fondée

La décorrélation entre l’environnement réel et les marchés financiers européens a rarement été aussi forte que pendant ce mois de mai. Le rallye haussier des dernières semaines avait peu de justifications au regard des risques extérieurs identifiés : divergences commerciales sino-américaines, nucléaire iranien, baisse de l’euro et, plus récemment, euroscepticisme italien et grandes manœuvres de politique monétaire turque. Ce matin, on lit dans la presse que le repli des marchés d’actions européens observé hier s’explique par la manifestation de ces mêmes risques. Quelle méprise puisque ces derniers se matérialisent depuis des semaines ! En réalité, la baisse d’hier est presque exclusivement de nature statistique. Un marché n’évolue jamais longtemps en ligne droite dans un sens ou dans l’autre : il respire comme tout organisme vivant. On sort de plusieurs semaines de hausse ininterrompue : l’explication est en grande partie là.

Réduction des aides aux entreprises

Aujourd’hui les aides publiques aux entreprises coûtent 140 milliards d’euros par an à l’Etat. Elles se composent en grande partie du CICE, du crédit d’impôt recherche et de taux réduits de TVA. Sous l’impulsion de la reprise économique, le gouvernement envisageait de les réduire d’environ 2 à 3 milliards. Aujourd’hui, il serait plutôt question de 5 milliards. Toutefois, les plus grands dispositifs ne seraient pas touchés ; seules seraient ciblées des aides de niche comme le taux réduit de TICPE pour le transport routier et l’agriculture ou encore les prix subventionnés de l’électricité pour les industries électro-intensives.

Petite hausse du chômage

Elle serait due au ralentissement de la croissance au premier trimestre. Selon l’INSEE, le taux de chômage en France a augmenté de 0,2 %, s’établissant à 9,2 % au premier trimestre.

Autoriser et réguler ne suffisent pas

L’exemple nous vient d’un des leaders mondiaux du trading de CFD (produits dérivés) : IG Markets. Ce dernier dispose de tous les agréments et autorisations nécessaires, mais communique apparemment mal : mauvaise identification des interlocuteurs et mauvaise exposition des possibles conflits d’intérêt. C’est là-dessus que l’AMF a décidé de sanctionner ce teneur de marché à hauteur de 800 000 euros.

Dans le reste de l’actualité

La Tech mondiale se réunit à la Porte de Versailles jusqu’à ce week-end pour le Salon Viva Technology.

La Deutsche Bank va supprimer 10 000 postes.

Le sujet principal de la rencontre entre Macron et Poutine à Saint-Pétersbourg ces deux prochains jours sera l’Accord sur le nucléaire iranien.

Calendrier macro-économique

08h00 : croissance du PIB (Allemagne)

10h30 : ventes au détail (Royaume-Uni)

13h30 : Minutes de la réunion de politique monétaire (zone euro)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

16h00 : ventes de logements existants (Etats-Unis)

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser