Breakfast news | 14 juin 2018

La Fed ne fait pas vibrer

Anticipée depuis un moment, la banque centrale américaine a pris la décision hier soir de relever ses taux de 0,25 % pour la septième fois depuis fin 2015 et la deuxième depuis le début de l’année. Aujourd’hui, ils s’établissent donc entre 1,75 et 2,00 %. Par ailleurs, le nouveau Président de la Fed, Jerome Powell, a assuré qu’il remonterait les taux de l’institution encore deux fois cette année.

Consommer autrement le transport

Les alliances se multiplient entre l’industrie automobile traditionnelle et les fournisseurs de services de mobilité. C’est donc sans surprise qu’un nouvel acteur majeur de l’automobile investit dans la diversification de son offre. Toyota compte aujourd’hui investir 1 milliard d’euros dans Grab, le patron du transport à la demande en Asie du Sud-Est. Cette opération serait, à ce jour, la plus importante de ce type dans le monde.

Et les jeux vidéo

Encore un modèle industriel bouleversé par le changement de son mode de consommation. C’est ce qui ressort du Salon mondial du jeu vidéo à Los Angeles. Sony a été le premier, dès 2012, à se lancer dans ce qu’on appelle le « cloud gaming » : un Netflix des jeux vidéo. Electronic Arts commencera la commercialisation d’une offre à 15 dollars le mois pour accéder à un panel de jeux téléchargeables, autrement dit sans passer par l’achat physique du jeu. Microsoft est également sur les rangs.

Retour à la normale sur le marché de la dette

Après des retards ou des annulations d’émissions observées ces dernières semaines, le marché primaire des obligations d’entreprises européennes reprend des couleurs. Aujourd’hui par exemple, Schneider Electric parvient à lever 750 millions d’euros à 9 ans à un taux de 1,49 %. Les spreads continuent de s’accroître entre dettes d’entreprises et d’Etats. Côté entreprises, ces dernières profitent de taux encore bas pour s’endetter. Côté investisseurs, ceux qui disposent de cash peuvent le réinvestir dans des obligations à meilleur rendement qu’il y a 6 et 12 mois sans s’exposer à plus de 10 ans pour autant. Chacun y trouve son compte dans un contexte de remontée des taux qui semble acté pour tous.

Dans le reste de l’actualité

La Coupe du monde 2026 sera nord-américaine (Etats-Unis, Canada et Mexique).

La masse salariale du secteur bancaire a continué à se contracter en 2017 (-1,2 %).

Selon Macron, le système actuel d’aides sociales coûte un « pognon dingue » et ne résout pas le problème de la pauvreté.

Aucune sanction ne sera finalement prononcée pour le PSG dans le cadre du fair-play financier.

Calendrier macro-économique

08h00 : indice des prix à la consommation (Allemagne)

08h45 : indice des prix à la consommation (France)

10h30 : ventes au détail (Royaume-Uni)

13h45 : décision de la BCE sur les taux d’intérêt (zone euro)

14h30 : ventes au détail (Etats-Unis)

14h30 : indices des prix à l’import et à l’export (Etats-Unis)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

14h30 : conférence de presse (zone euro)

16h00 : stocks des entreprises (Etats-Unis)

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser