Breakfast news | 2 août 2018

Pas d’euphorie autour de la santé de l’économie américaine

Les chiffres parlent d’eux-mêmes. La semaine dernière, +4,1 % de croissance étaient annoncés (un plus haut de 4 ans). En juillet, 219 000 emplois ont été créés contre une attente de 185 000. Le taux de chômage, prévu à 3,9 %, devrait être confirmé demain. A fin juin, l’inflation est stable à 2,2 %. Hier, le Président de la Fed laissait le niveau des taux directeurs inchangé bien que deux hausses soient encore prévues d’ici la fin de l’année. Tout semble donc aller pour le mieux. Pourtant, les marchés américains patinent. Hormis l’effet des publications de résultats trimestriels, il faut aller chercher une partie de l’explication dans le nouveau tour de vis opéré par Trump, en ce début de semaine, vis-à-vis de la Chine : une hausse de 25 % – au lieu de 10 % – sur 200 milliards de dollars de biens importés de Chine, représentant environ 40 % du total des importations chinoises. Il n’est pas garanti que cela en reste là côté chinois…

Air France-KLM bénéficiaire malgré sa crise

Au sein du groupe, le coût des grèves est estimé à 335 millions d’euros. Malgré cette situation qui perdure depuis des mois, Air France-KLM est parvenu à générer des bénéfices, modestes, au deuxième trimestre de 13 millions d’euros. Le groupe a profité de la croissance du trafic aérien et, c’est une surprise, de l’augmentation de 1,7 % de ses recettes par passager. Dans ce contexte, la reprise du conflit avec ses employés semblent assurée pour septembre…

Un nouveau stop allemand aux ambitions chinoises

Il y a quelques jours, le gouvernement allemand bloquait l’entrée du chinois SGCC au capital de l’opérateur de réseaux à haute tension 50Hertz. Aujourd’hui, pour des « raisons de sécurité nationale », Berlin exerce son droit de veto sur le rachat du fabricant de machines-outils Leifeld Metal Spinning (LMS) par Yantai Taihai. Toutefois, ces décisions ne sont pas toujours appréciées du côté de la société cible. Quand Berlin justifie ce blocage par les connexions du fabricant allemand avec l’industrie nucléaire, son P-DG se voit très déçu puisque la transformation du métal opéré au sein de LMS n’a jamais pour destination l’industrie nucléaire non civile.

AXA détache une de ses plateformes d’assurance-vie

AXA est entré en négociations exclusives avec la société de capital-investissement britannique Cinven pour lui céder AXA Life Europe (ALE), une plateforme de commercialisation de produits d’assurance-vie à annuités variables. L’opération devrait être bouclée sous 6 mois pour un montant d’environ 1,2 milliard d’euros. Côté AXA, cette opération est en ligne avec le plan « Ambition 2020 », visant notamment un meilleur équilibre entre risques assurantiels et financiers. Ce deal permettra notamment au groupe d’améliorer son ratio de solvabilité II d’environ 2 points. De son côté, Cinven poursuit sa stratégie d’acquisition de plateformes de ce type. En juillet dernier, il entérinait ainsi l’acquisition de la filiale d’assurance-vie allemande du groupe Generali.

Dans le reste de l’actualité

Essity ferme son usine de papier toilette et d’essuie-tout pour marques de distributeur de Rouen.

Le bénéfice net d’Apple est ressorti à 11,5 milliards de dollars au deuxième trimestre, en augmentation de 32 % par rapport à la même période l’an passé. Il est porté par les bons résultats de son iPhone star, l’iPhone X.

Calendrier macro-économique

10h30 : indice PMI de la construction (Royaume-Uni)

11h00 : prix à la production (zone euro)

13h00 : rapport d’inflation de la BoE (Royaume-Uni)

13h00 : décision de la BoE sur les taux d’intérêt (Royaume-Uni)

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

16h00 : commandes à l’industrie (Etats-Unis)

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser