Breakfast news | 20 août 2018

Jour d’émancipation pour la Grèce

Une page se tourne en Grèce. 8 ans de crise et de soutiens financiers extérieurs après, le pays dont le PIB s’est effondré de plus de 75 % depuis 2007 remonte peu à peu la pente et achève son troisième programme d’aide européen. Pour la bonne nouvelle, le chômage recule depuis 2 ans. L’objectif de 3,5 % du PIB pour l’excédent primaire national – hors service de la dette – semble soutenable pour les Européens (pas pour le FMI). En revanche, sa dette l’est beaucoup moins : elle n’a cessé de croître depuis 2008 et plafonne depuis 2015 autour de 180 % du PIB, faisant de la Grèce le pays le plus endetté de la zone euro (rapporté à son PIB). Si on parle de liberté aujourd’hui, elle n’est que partielle. Ses créanciers resteront très alertes sur la politique et le remboursement de la dette du pays !

Les nouveaux billets de Maduro au Venezuela

« Au Venezuela, l’inflation dépasse 1 000 000 %, obligeant les habitants à régler le moindre achat avec des liasses de grosses coupures » (Les Echos). Du jamais-vu depuis l’hyperinflation de 2008 au Zimbabwe (231 000 000 %). Les récentes mesures de réduction de la subvention au gasoil et de multiplication du SMIC par 34 sont un départ. Le gouvernement va maintenant mettre en circulation de nouveaux billets de banque qui compteront cinq zéros de moins. Cela ne résoudra pas la crise mais le gouvernement mise sur son effet psychologique positif : éviter de régler le moindre achat avec une brouette de billets.

L’intérêt de publier des résultats trimestriels

Il est très probable qu’obliger les entreprises cotées à faire un état de situation trimestriel ait des effets néfastes sur la réalisation d’objectifs à long terme. Cette obligation date de 1934 aux Etats-Unis, à la création de la Securities and Exchange Commission (SEC). Beaucoup de patrons de grands groupes la dénoncent depuis. Récemment, Elon Musk, le patron de Tesla, annonçant sa sortie probable en Bourse, dénonçait lui l’énorme pression des actionnaires sur le retour sur investissement à court terme. Encore plus récemment, Trump demandait à la SEC d’étudier l’alternative de publications seulement semestrielles. Mais le débat est éternel…

Le médiocre été des métaux

Le 10 juin 2018, nous sommes au lendemain d’un Sommet du G7 catastrophique. Trump, tournant le dos à ses partenaires commerciaux, faisait entrer en vigueur les premières surtaxes américaines – sur l’acier et l’aluminium – d’une (longue) série… Jusqu’à ce jour, l’indice du London Metal Exchange (LME) gagnait environ 2 % depuis le début de l’année. Depuis, il a perdu près de 18 %. La pression d’un dollar fort depuis avril a nettement participé à la baisse des cours des métaux libellés dans la devise. Aujourd’hui, la baisse est aussi alimentée par les vendeurs à découvert, pesant pour près de 37 % des positions sur les contrats à terme : du jamais-vu depuis 2010.

Dans le reste de l’actualité

Selon l’Insee, les Français versent chaque année l’équivalent de 36 milliards d’euros à leurs proches pour les aider, soit 4 % de la masse totale de leurs revenus.
Boeing va acquérir Millennium Space Systems, un spécialiste des petits satellites militaires.

Calendrier macro-économique

08h00 : prix à la production (Allemagne)

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser