Breakfast news | 24 octobre 2018

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

Les marchés européens tutoient leurs plus bas annuels

CAC 40 GR, STOXX Europe 600 GR et Euro STOXX 50 GR : aujourd’hui, tous évoluent à leurs plus bas niveaux de l’année, observés en février et mars. L’indice allemand (DAX 30) évolue, quant à lui, encore plus bas, en territoire annuel inconnu. L’univers des petites capitalisations est le plus affecté avec une baisse de -11,66 % pour le CAC Mid et Small GR depuis le début de l’année. Les indices américains baissent également, mais restent positifs sur l’année. Tensions commerciales mondiales, remontée des taux américains et ralentissement de la croissance chinoise : les risques qui pesaient sur les valorisations boursières étaient connus depuis des mois, mais il était difficile de prévoir quand aurait lieu le basculement baissier qui vient de se produire sous l’action notamment de la révision baissière des prévisions de croissance mondiale du FMI. Par ailleurs, la légère remontée de l’or est bien le signe d’une confiance légèrement écornée.

Chine et Japon, des amis conjoncturels

Le chinois Xi Jinping et le japonais Shinzo Abe se réunissent à l’occasion d’un sommet bilatéral, une première depuis 7 ans ! Cela remonte à l’époque de la nationalisation des îlots Senkaku par le Japon en 2012. Rudoyée par l’administration Trump, la Chine se cherche des amis et se tourne naturellement vers son deuxième client favori après les Etats-Unis : le Japon. Cette semaine, sera donc remis sur la table le projet de construction d’une zone de libre-échange baptisée le « regional comprehensive economic partnership » (RCEP), en attendant que les tensions baissent avec les Etats-Unis.

Rejet du budget italien : une première en Europe

Elle l’a fait ! La Commission européenne a officiellement rejeté le budget italien présenté de 2,4 % de déficit pour 2019. Bruxelles a demandé à l’Italie de réviser la copie, ce que le gouvernement italien ne fera probablement pas. Pour autant, sera-t-il sanctionné pécuniairement pour déficit excessif ? Pas sûr, quand on sait que la France peut aussi être pointée du doigt avec ses 2,8 % de déficit public présenté pour 2019. Après tout, les deux pays présentent un profil de dette publique pas si différent que ça : près de 100 % du PIB pour la France et 130 % pour l’Italie.

La monnaie chinoise continue de glisser

En septembre, la Banque centrale de Chine est intervenue à hauteur de 20 milliards de dollars pour soutenir sa monnaie. De son côté, la Russie, dont les tensions se sont récemment accrues avec les Etats-Unis, a vendu pour 80 milliards de dollars d’obligations d’Etat américain pour les réinvestir en renminbis. Pour le moment, cela ne suffit pas à enrayer la baisse de la monnaie face au dollar (près de -12 % depuis le début de l’année), alimentée par le ralentissement de la croissance nationale.

Dans le reste de l’actualité

Dyson choisit Singapour pour implanter sa première usine de production de voitures électriques.

L’extinction programmée de l’espèce humaine est de nature numérique : 26% des 18-34 ans préféreraient se passer de sexe que de leur smartphone (YouGov).

Atos a dévissé de plus de 22 % en Bourse hier sur fond de révision à la baisse de ses prévisions de croissance.

Calendrier macro-économique

08h45 : climat des affaires dans l’industrie manufacturière (France)

09h15 : indices PMI manufacturier, des services et composite (France)

09h30 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Allemagne)

10h00 : indices PMI manufacturier, des services et composite (zone euro)

15h45 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Etats-Unis)

16h00 : ventes de logements neufs (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser