Breakfast news | 27 novembre 2018

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

La dissidente Italie

On est encore loin de pouvoir affirmer que l’Italie rentre dans le rang (européen). Quand même, suite à la rencontre entre Conte (président du Conseil italien) et Juncker (président de la Commission européenne), le gouvernement italien est prêt à ramener son objectif de déficit entre 2 % et 2,2 % du PIB pour 2019 (2,4 % prévu initialement). Pour le moment, cette promesse à Bruxelles ne s’accompagne que d’un report de trois mois de l’application de certaines réformes coûteuses telles que le revenu citoyen ou l’abaissement de l’âge légal de départ à la retraite. Résultat hier, les écarts de taux se sont resserrés entre emprunts d’Etat italiens et allemands (baromètre européen), passant sous les 290 points de base pour le taux à 10 ans.

Départ chez Kuka

Le chinois Midea remue le couteau dans la plaie du fabricant allemand de robots Kuka dont le président du directoire, Till Reuter, va quitter le navire allemand d’ici la fin de l’année. C’est une surprise alors que personne ne le pressentait sur le départ. Pour rappel, le rachat de Kuka il y a environ deux ans avait été très mal perçu en Allemagne, impuissante à empêcher la prise de contrôle d’une pépite de sa nouvelle industrie. Cette opération avait d’ailleurs permis d’aboutir à un dispositif anti-OPA l’année suivante.

Les Pays-Bas s’alignent un peu

Accusés de dumping fiscal depuis des années par la Commission européenne, les Pays-Bas sont sur le point de mettre en place un système moins arrangeant pour les multinationales transitant sur leur sol. Jusqu’ici, ces dernières pouvaient négocier avec le fisc néerlandais le règlement immédiat de l’impôt pour un montant fixé d’avance et donc bien moins important. Demain, seules les multinationales ayant une activité sur le territoire pourront bénéficier de ces dispositions.

General Motors se restructure

A son tour, le premier constructeur automobile américain lance son gigantesque plan d’économies, le plus important depuis la crise de 2008, pour 6 milliards de dollars d’ici 2020. General Motors prévoit de licencier 15 % de ses effectifs et de fermer 7 usines dont 5 aux Etats-Unis.

Dans le reste de l’actualité

Selon les bookmakers britanniques, la probabilité d’un second referendum sur le Brexit est remontée à 41 % (contre deux fois moins en juillet).

L’UFC Que Choisir va s’attaquer à Western Union et MoneyGram pour dénoncer leur mauvaise communication sur les frais de transferts d’argent.

Calendrier macro-économique

08h45 : confiance des consommateurs (France)

12h00 : nombre de demandeurs d’emploi (France)

15h00 : indice des prix immobiliers (Etats-Unis)

16h00 : confiance des consommateurs (Etats-Unis)

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser