Breakfast news | 9 janvier 2019

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

La Banque mondiale à son tour moins confiante

L’institution révise à la baisse ses perspectives de croissance mondiale, soit +2,9 % pour 2019 et +2,8 % pour 2020, et avance trois facteurs de risque qui pourraient davantage peser dans le tassement de l’économie. Le premier est le gonflement de la dette, surtout dans les pays pauvres où les dettes publiques dépassent aujourd’hui les 50 % du PIB contre 30 % en 2013. Le deuxième est la progression de l’économie dite informelle (hors contrôle des Etats) qui représente environ un tiers du PIB des économies émergentes et en développement. Enfin, le troisième est la pauvreté en Afrique sub-saharienne où le dynamisme de l’économie – facteur de lutte contre la pauvreté – est attendu en très faible progression (autour de +1 %) au cours des trois prochaines années.

La Chine convoite l’or à nouveau

Après plus de deux ans de diète aurifère, la Chine s’est remis à acheter des lingots en décembre. Selon la People’s Bank of China, Pékin en détient dans ses coffres 1 853 tonnes, se classant ainsi au sixième rang des plus gros détenteurs d’or mondiaux. Ces derniers, qui sont de loin les pays émergents (Russie, Turquie, Kazakhstan et Inde en tête), poursuivent leur politique de dédollarisation.

Le shutdown américain face à un mur

Aux Etats-Unis, on entre dans le 19ème jour de shutdown. Le record, enregistré sous la présidence Clinton fin 1995, était de 21 jours. Quelle conséquence ? L’administration tourne au ralenti avec environ 800 000 employés fédéraux renvoyés chez eux faute de pouvoir les payer. En s’exprimant de manière très solennelle depuis le Bureau ovale de la Maison-Blanche, Trump a changé la forme mais pas le fond : il a réaffirmé son inflexibilité sur le financement de la construction du mur à la frontière mexicaine pour quelque 5,7 milliards de dollars. De leur côté, les Démocrates ont, une nouvelle fois, exprimé leur refus catégorique par vidéo. L’impasse demeure.

Encore une année sympathique pour les actionnaires du CAC 40

Le titre est un peu racoleur au lendemain de 3 mois de baisse marquée des marchés actions. Mais, en 2018, après une belle année 2017, force est de constater que les entreprises du CAC 40 ont augmenté de plus de 12 % leurs dividendes et rachats d’actions. Elles retrouvent ainsi leurs niveaux de reversements de 2007. Total, Sanofi et BNP Paribas ont assuré à eux trois 33 % du volume global de reversement.

Dans le reste de l’actualité

« Après Apple, Samsung déçoit sur les ventes de smartphones » (Les Echos) et émet, pour la première fois en 4 ans, un avertissement sur résultats.

Faute de clients, l’unique restaurant naturiste parisien fermera ses portes le mois prochain.

Selon l’Insee, seuls 2 lycéens sur 10 quittent leur académie après avoir passé le Baccalauréat.

Une jeune britannique lance le défi « Januhairy » (un mois de janvier sans poil) sur Instagram, prônant la liberté de choisir de s’épiler ou non.

Calendrier macro-économique

08h00 : balance commerciale (Allemagne)

11h00 : taux de chômage (zone euro)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

20h00 : Minutes de la Fed (Etats-Unis)

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser