Breakfast news | 22 janvier 2019

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

6,4 % de croissance

Un indice : ce n’est pas la France… Donc il ne reste plus que la Chine ! Les informations des autorités chinoises attestent d’une croissance économique (annualisée) de 6,4 % au quatrième trimestre, moins forte que par le passé. Ce chiffre est bien sûr en ligne avec les prévisions du régime communiste, mais tout le monde sait que la croissance chinoise réelle tourne quelques points de base plus bas. En décembre, c’est la déprime sur la balance commerciale : importations et exportations ont  simultanément baissé sur un an. Deux leviers pourront dicter la tendance à venir des indicateurs chinois : le soutien du Régime à l’économie et l’accord commercial avec les Etats-Unis.

Alors ce plan B ?

Theresa May veut tout jouer sur la révision du fameux « backstop » irlandais. Elle va aller chercher du soutien à droite, au sein de son parti conservateur et chez les unionistes nord-irlandais du DUP, pour tenter de faire émerger une majorité au Parlement sur ce sujet avant de le présenter mi-février à l’UE. Côté travailliste, Corbyn reste hermétique à tout compromis transpartisan et s’est montré, pour la première fois officiellement, favorable à une pétition pour mettre en place un second referendum.

Google mort de rire face à la CNIL

On parle de sanction record côté européen : 50 millions d’euros. Effectivement, c’est une amende d’un montant jamais atteint que la CNIL inflige à Google pour non-respect du RGPD (Règlement général sur la protection des données) mis en place huit mois plus tôt. Jusqu’ici, la plus importante amende était de 400 000 euros sur Uber fin décembre pour vol de données. Il convient toutefois de relativiser le poids de cette amende sur la planète Google – 12 milliards de dollars de revenus nets en 2017 – pour comprendre que cette amende, même record, ne risque pas de faire bouger un orteil de Google en Europe pour se plier à la réglementation.

Casino remplit ses objectifs

Ca y est, le distributeur est sur le point d’achever un premier objectif de désendettement à travers son plan de cession d’actifs lancé en juin 2018 pour 1,5 milliard d’euros. Le groupe vient effectivement de céder de nouveaux murs de magasin pour quelque 400 millions d’euros. Les titres Casino – actions et obligations – reprennent de belles couleurs depuis le début d’année.

Dans le reste de l’actualité

24 départements sont en vigilance orange en raison d’un épisode neigeux.

Le tourisme ne faiblit pas : en 2018, 1,4 milliard de personnes ont passé au moins une nuit dans un pays étranger (record).

Le Comte de Paris, Henri d’Orléans, descendant du frère de Louis XIV, est décédé hier : le même jour anniversaire de la décapitation de ce dernier. Coïncidence ? Je ne crois pas !

Calendrier macro-économique

10h30 : taux de chômage (Royaume-Uni)

11h00 : indice ZEW du sentiment économique (Allemagne)

11h00 : indice ZEW du sentiment économique (Allemagne)

16h00 : ventes de logements existants (Etats-Unis)

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser