Breakfast news | 18 février 2019

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

Tout le monde y croit

Administrations américaines et chinoises n’ont apparemment jamais été aussi proches pour s’accorder sur les termes de leurs futures relations commerciales. Trump a besoin de « victoires » pour redorer son blason auprès de l’opinion publique et la Chine d’une meilleure visibilité sur ses perspectives de croissance. La semaine dernière, alimentés par ces bonnes nouvelles, les marchés ont fortement poursuivi leur rebond de début d’année. Cette semaine devrait être décisive pour l’accord commercial sino-américain.

Succès de la prime défiscalisée

Macron l’annonçait le 10 décembre dernier, pour un montant maximum de 1 000 euros. Selon l’association des directeurs des ressources humaines (ANDRH) et les Echos, la plupart des entreprises ont joué le jeu (ou vont le faire). En effet, 74 % d’entre elles ont versé (ou vont le faire) une prime exceptionnelle à leurs salariés. La règle la plus suivie pour l’échelonnage des montants repose sur l’ancienneté et le niveau de rémunération. Pour l’instant, la prime moyenne ressort à 532 euros.

L’état d’urgence pour financer le mur

Vendredi, Trump a proclamé l’état d’urgence à la frontière mexicaine qui devrait lui permettre de mobiliser des fonds destinés à financer initialement d’autres programmes fédéraux : 3,6 Mds de constructions militaires, 2,5 Mds de lutte contre les drogues et 0,6 Md d’un fonds du Trésor, soit un total de 6,7 milliards de dollars nécessaires à la construction de son mur. Mais l’histoire ne s’arrête pas là… Les Démocrates devraient voter l’annulation de l’état d’urgence, puis Trump mettre son veto, et l’opposition (aidée par quelques Républicains) rassembler une majorité de deux tiers pour contrer ce veto. Donc le début d’un long combat émaillé d’actions en justice pour bloquer la construction du mur…

Huawei sort le grand jeu

« La 5G sans Huawei, c’est comme le rugby sans la Nouvelle-Zélande ». C’est l’un des slogans utilisés par l’équipementier chinois dans sa vaste campagne de communication mondiale pour tenter de redorer son image auprès de ses marchés. Pas sûr que cela suffise. Rappelons que Huawei est chahuté depuis des mois et interdit de marché américain et canadien (et néo-zélandais), notamment pour cyber espionnage et pour maintien des relations avec l’Iran.

Dans le reste de l’actualité

Le foot à 5 (le Five) part à la conquête du marché nord-américain.

Décathlon a été moins rentable (-19 % sur son résultat net) en 2018.

Calendrier macro-économique

Toute la journée : journée de la Présidence (Etats-Unis)

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser