Breakfast news | 21 août 2019

Rédigées par Benjamin Frazer, Conseiller en investissements financiers chez Investeam Wealth

Avantage America

Les Etats-Unis poursuivent l’aiguisement de leurs outils pour stimuler la croissance. L’administration américaine évoquait hier, à travers Trump, une réduction des cotisations sociales sur les salaires et un allègement de la taxation des plus-values sur le capital. La pression sur une nouvelle baisse des taux de la Fed reste également évidemment de mise. Par ailleurs, la dérégulation bancaire se poursuit : deux régulateurs américains ont annoncé avoir approuvé une version assouplie de la règle Volcker, adoptée dans le sillage de la crise de 2008 et interdisant aux banques l’activité de trading pour compte propre. Cela redeviendrait donc possible dès début 2020. On prendra le temps d’en reparler.

Le feuilleton politique italien

Au sein de la coalition gouvernementale italienne, les dissensions étaient devenues trop fortes entre Salvini (extrême droite) et Di Maio (populiste de gauche). Hier, Conte (Premier ministre) y a mis officiellement un terme en annonçant sa démission et donc la dissolution du gouvernement. La décision sur la prochaine étape revient à Mattarella (Président de la République) : confier à Conte la mission de former un nouveau gouvernement ou organiser des élections législatives anticipées ? Le premier scénario semble le plus probable. Certains espèrent voir revenir Renzi (2014 – 2016).

Une reprise à la Johnson

Boris Johnson, le nouveau Premier ministre britannique, a fait parvenir hier une lettre à Donald Tusk, le Président du Conseil européen, pour exposer sa vision des négociations autour du Brexit. Il veut mettre la pression sur l’UE et brandit la menace d’un Brexit sans accord : pas sûr que le rapport de force lui soit favorable… Il demande par ailleurs à en finir avec le dispositif du « backstop » à la frontière entre les deux Irlande. Une alternative pertinente ? Non, quand même pas.

Casino prend acte

Pressée par la mise sous procédure de sauvegarde de son holding de contrôle (Rallye), Casino vient de valider la seconde phase de son plan de cession d’actifs. 2 milliards d’euros sont visés. Ils feront suite au quelque 2,5 milliards d’euros, dont 2,1 déjà « signés », de la première phase du plan. Le programme de désendettement du groupe se poursuit donc. Hier, les investisseurs applaudissaient la nouvelle en Bourse : +9,22 % pour l’action Casino.

Dans le reste de l’actualité

L’édition 2019 de vente aux enchères de chevaux purs sangs à Deauville a battu tous ses précédents records : deux chevaux ont dépassé 1,5 million d’euros, le chiffre d’affaires global s’est emballé (+17 %) et le nombre d’invendus a tout juste atteint 24 %.

Calendrier macro-économique

16h00 : ventes de logements existants (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

20h00 : Minutes de la Fed (Etats-Unis)

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser