Breakfast News | 6 novembre 2019

Refinancement de Casino

C’est une grosse semaine pour le groupe Casino. Hier, le distributeur a lancé son offre de rachat partiel obligataire, sur les obligations d’échéances 2020, 2021 et 2022, pour un montant de 700 millions d’euros. Parallèlement, il est sur le point de finaliser les conditions d’un prêt à terme et d’une émission obligataire sur 5 ans pour un montant de 750 millions d’euros chacun. Le prêt sera garanti par les participations du groupe dans Monoprix, Franprix et ses filiales d’Amérique latine. L’émission obligataire le sera par un portefeuille d’actifs immobiliers du groupe.

L’Inde protège ses producteurs

L’Inde ne rejoindra pas le projet de traité de libre-échange Asie-Pacifique (RCEP) initié par la Chine et visant à fluidifier les échanges commerciaux dans la région (15 pays). L’Inde accuse un déficit commercial de plus de 50 milliards de dollars avec la Chine. Selon les autorités indiennes, signer un tel traité ne ferait que creuser cette balance déficitaire. Par ailleurs, elles craignent la pénétration de denrées agricoles australiennes et néo-zélandaises qui serait dommageable à la prospérité de ses producteurs nationaux. La classe politique indienne a applaudi. De son côté, la Chine, pas rancunière, laisse la porte ouverte à l’Inde.

Il nous faut un accord !

C’est ce que pensent, de plus en plus fort, Donald Trump et Xi Jinping. Les deux parties n’ont jamais été aussi près de signer la première phase d’un accord. Les Etats-Unis seraient même prêts à faire machine arrière sur des sanctions douanières déjà en vigueur depuis le 1er septembre sur 112 milliards de dollars d’importations chinoises. En contrepartie, rien de neuf, l’administration Trump demande toujours des concessions sur la protection de la propriété intellectuelle des entreprises américaines en Chine et des garanties d’achat de produits agricoles américains.

Uber roule après sa rentabilité

Son patron la promet pour fin 2021. La course n’est pas gagnée au vu des derniers résultats trimestriels de la société californienne qui creusent encore ses pertes. La seule croissance du chiffre d’affaires (+30 %) ne suffit plus. Les actionnaires réclament désormais des bénéfices. Quelle drôle d’idée ! Hier, Uber dévissait en Bourse de 9,85 %. Depuis sa première cotation en mai, l’action a chuté de près de 33 %.

Dans le reste de l’actualité

Les Etats-Unis ont officialisé leur retrait de l’Accord de Paris sur le climat.

Le couple Cantona lance Nostra, une marque de soin « naturel » unisexe et transgénérationnelle.

Calendrier macro-économique

08h00 : commandes à l’industrie (Allemagne)

09h50 : indices PMI composite et des services (France)

09h55 : indices PMI composite et des services (Allemagne)

10h00 : indices PMI composite et des services (zone euro)

11h00 : ventes au détail (zone euro)

14h30 : productivité du secteur non agricole (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser