Breakfast News | 31 janvier 2020

L’année américaine

L’économie américaine n’est pas entrée en récession en 2019, comme beaucoup l’anticipaient. Sa croissance ressort finalement à +2,3 % en 2019 (Bureau of Economic Analysis). C’est moins bien qu’en 2018 (+2,9 %) mais c’est en ligne avec le consensus. Dans le détail, la guerre commerciale avec la Chine et la crise des Boeing 737 MAX a pesé sur le commerce extérieur. Parallèlement, le moindre dynamisme de l’investissement privé (+1,8 %) n’a pas entièrement été compensé par la croissance des investissements publics (+2,3 %). Côté consommation des ménages (+2,6 %), elle reste le pilier de la croissance du PIB (68 %). Mercredi dernier, la Réserve fédérale a toutefois revu ses anticipations de croissance de la consommation des ménages de « solide » à « modérée ».

Moins bonne année en France

Ce matin, le chiffre de la croissance française au dernier trimestre 2019 est tombé. Il est malheureux : l’activité a reculé de 0,1 %, sous l’effet des grèves notamment. Cette contraction trimestrielle du PIB n’avait plus été vue depuis 2016. Sur l’année, les meubles sont sauvés (+1,2 %) bien que la croissance sorte en-dessous des anticipations de l’Insee et du Ministère de l’Economie et des Finances (+1,3 %).

Et chez les Britanniques ?

Hier, la Banque d’Angleterre – banque centrale britannique – n’a pas baissé ses taux directeurs comme certains s’y attendaient. L’institution justifie ce statu quo par l’amélioration du moral des entreprises depuis la victoire de BoJo aux Législatives de mi-décembre. Elle se garde des munitions en cas de coup dur plus prononcé dû au Brexit. Parallèlement, l’institution a révisé à la baisse ses prévisions de croissance économique britannique. Selon elle, il ne faudra pas s’attendre à une croissance moyenne annuelle supérieure à 1,1 % sur les trois prochaines années.

L’ère de profits

Hier en Bourse, le titre de Tesla grimpait de 10,3 %. Les résultats du constructeur pour le quatrième trimestre 2019 ont clairement enthousiasmé les investisseurs. Et pour cause, Tesla a affiché un résultat net trimestriel positif (105 millions de dollars). C’est le deuxième trimestre profitable consécutif. Cela peut paraître anodin, et il faudra attendre les confirmations chiffrées, mais Tesla est en train de devenir profitable. Pour rappel, jusqu’ici, le constructeur a perdu de l’argent tous les ans.

Dans le reste de l’actualité

Ralf Steph, patron historique de Jaguar Land Rover, descendra de voiture en septembre prochain.

A son tour, Air France suspend tous ses vols vers la Chine.

Calendrier macro-économique

07h30 : croissance du PIB (France)

08h45 : dépenses des ménages (France)

08h45 : indice des prix à la consommation (France)

11h00 : indice des prix à la consommation (zone euro)

11h00 : croissance du PIB (zone euro)

14h30 : indice des prix à la consommation (Etats-Unis)

14h30 : dépenses des ménages (Etats-Unis)

15h45 : indice PMI de Chicago (Etats-Unis)

16h00 : indice Michigan de confiance des consommateurs (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser