Breakfast News | 11 mars 2020

Pas de rebond européen

Dans la matinée d’hier, le CAC 40 rebondissait de 4,5 % par rapport au cours de clôture du lundi soir. Hélas, il a tout rendu dans l’après-midi et terminé en territoire négatif (-1,51 %). Le report d’une annonce de mesures de soutien de la part du gouvernement américain a ravivé les doutes sur sa capacité à enrayer le chaos ambiant. Tout n’est pas perdu pour autant : les marchés américains ont, eux, rebondi pour de vrai (+4,94 % pour le S&P 500).

Au tour de la Banque d’Angleterre

La vieille dame de Threadneedle Street a baissé son principal taux directeur de 50 points de base (bps), à 0,25 %. Elle prévoit également le maintien de son programme d’achat d’obligations d’Etat pour 435 milliards de livres et d’entreprises pour 10 milliards de livres. Par ailleurs, elle a adouci certaines règles bancaires dont l’abaissement du coussin de fonds propres contra cycliques de 1 % à 0 %. Enfin, l’institution a introduit un nouveau système de financement à terme à destination des PME.

Balance entre bid et ask

Le marché obligataire étant un marché de gré à gré, il n’existe pas d’institution centralisatrice des ordres obligataires passés par les intervenants. Dès lors, chaque teneur de marché (market maker) propose ses prix à l’achat et à la vente. Dans cette période de profond stress de marché, une partie de la baisse des valorisations des obligations s’explique par l’écartement de la fourchette des prix : l’écart entre le meilleur prix offert (bid) pour une vente et le meilleur prix demandé (ask) pour un achat. Plus exactement, ce sont la frilosité des market makers et le manque de volume de transactions qui font reculer le bid plus fortement que l’ask. Ainsi, tous les portefeuilles obligataires valorisés sur le bid ou le milieu de fourchette affichent des baisses plus marquées que le seul effet marché.

L’Italie remet au pot

Les nouvelles vont si vite… Vendredi dernier, le gouvernement annonçait un plan d’aide extraordinaire de 7,5 milliards d’euros pour soutenir son économie. Finalement, les mesures de soutien atteindraient aujourd’hui 20 milliards d’euros. La flexibilité de Bruxelles accordée au gouvernement italien pour dérapage du déficit n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd… Le pays affichera probablement un déficit public de 3 % ou plus cette année.

Dans le reste de l’actualité

« Tesla passe la barre du million de voitures » (Les Echos).

Désastre national : France Télévisions réfléchit à l’arrêt de « Plus belle la vie ».

Calendrier macro-économique

10h30 : croissance du PIB (Royaume-Uni)

10h30 : production manufacturière (Royaume-Uni)

10h30 : balance commerciale (Royaume-Uni)

13h30 : indice des prix à la consommation (Etats-Unis)

15h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser