Breakfast News | 13 octobre 2020

La victoire démocrate

Le scénario d’une franche victoire de Joe Biden aux prochaines élections présidentielles devient de plus en plus probable. Ce scénario favorisera la mise en œuvre d’une politique de relance débridée (en recourant à l’endettement) et réduira l’agressivité de la politique commerciale américaine envers ses partenaires extérieurs. A court terme, cela ne bénéficiera pas au dollar. Ce dernier baisse d’ailleurs de 0,73 % face à l’euro depuis le début du mois sur une trame de fond déjà baissière (-5,2 % depuis le début de l’année) avec la très forte baisse des taux directeurs de la Fed opérée en mars. Le dollar se rapproche ainsi de ses plus bas niveaux sur plus de deux ans face à l’euro.

Sur le marché d’actions

Dans le scénario décrit plus haut, la probabilité d’un scrutin serré s’amenuise. A court terme, cette levée d’incertitude est favorable au marché d’actions américain (+6,47 % pour le Nasdaq Composite et +3,83 % pour le Dow Jones IA sur une semaine). Cela permet aux investisseurs et entreprises de se projeter plus facilement dans l’après-élection, qu’importe le winner. C’est à moyen terme que l’enthousiasme des marchés d’actions américain pourrait s’essouffler. Car, sur le papier, un Trump est plus favorable à la Bourse qu’un Biden.

Très drôle

Pour son mécanisme de prêts garantis, la France vise des pertes (pour non-remboursements et fraudes) de l’ordre de 5 à 6 milliards d’euros (sinistralité d’environ 5 %). Pour le système équivalent outre-Manche, le Royaume-Uni table sur des pertes allant jusqu’à 29 milliards d’euros (sinistralité d’environ 50 %). Rappelons que la France est le pays européen ayant débloqué le plus de prêts de ce type. En relatif, l’écart des prévisions de pertes est donc encore plus grand… Les Français sont-ils trop optimistes ou les Britanniques trop pessimistes ?

Le chantier

Les procédures en restructuration de dettes d’entreprise se font de plus en plus nombreuses. En France, elles portent d’ores et déjà sur 10 milliards d’euros pour les grands groupes. Nous pouvons notamment citer Vallourec, Europcar ou encore AccorInvest (filiale à 30 % d’Accor). Les créances détenues par les banques sur ces noms ne cherchent plus tellement à repousser les échéances de remboursement. Les banques préfèrent céder ces créances « douteuses » qui leur coûtent chères en provision (comptable).

Dans le reste de l’actualité

« Covid-19 : le virus peut persister jusqu’à 28 jours sur certains billets de banque » (Les Echos).

Calendrier macro-économique

08h00 : taux de chômage (Royaume-Uni)

08h00 : indice des prix à la consommation (Allemagne)

11h00 : indice ZEW du sentiment économique (Allemagne)

11h00 : indice ZEW du sentiment économique (zone euro)

14h30 : indice des prix à la consommation (Etats-Unis)

20h00 : balance du budget fédéral (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser