Breakfast News | 29 octobre 2020

Acte 2

L’Europe se remet doucement en veille. Globalement, les mesures restent moins restrictives qu’au printemps : ce qui est de bon augure pour le maintien de l’activité. Cette deuxième vague semble être moins généralisée dans le monde que l’a été la première. Cela pourrait être le principal problème économique auquel l’Europe devrait faire face. Dans une société mondialisée, (la croissance de) l’activité relative (aux autres régions que la sienne) compte beaucoup ! Les semaines à venir nous en diront plus, notamment pour le continent américain.

Une évolution en K

Plus que jamais, les différents secteurs de nos économies ne vont pas subir les prochaines semaines de la même manière. Au printemps, presque tous étaient à l’arrêt. Ce devrait être beaucoup moins le cas aujourd’hui. D’autant que certains ont fait des progrès colossaux pour digitaliser leurs process et leurs interactions. Malheureusement, d’autres sombreront du fait de leur inadaptabilité à ces transformations. Nous pensons évidemment au tourisme, à la restauration et à l’évènementiel qui devraient continuer à être massivement soutenus par les Etats.

Attendue au tournant

Au printemps, les banques centrales avaient été particulièrement efficaces pour redonner le sourire aux marchés. Elles étaient toutes intervenues au même moment, dans le même sens. Aujourd’hui, des décisions et des analyses de la BCE sont attendues en début d’après-midi. L’exercice ne sera pas simple, d’autant qu’il est probable qu’elle prenne plus de temps à réagir qu’il y a quelques mois.

Lever le nez du guidon

Souvenez-vous de la situation de mi-mars : début des confinements nationaux en Europe, moral dans les chaussettes, baisse des taux directeurs de la FED, annonce de plans massifs de rachat d’actifs pour la FED et la BCE. Il se trouve que c’était précisément le point bas des marchés. Aujourd’hui, la situation est différente à bien des égards, mais il faut parvenir à se projeter pour pouvoir bénéficier d’opportunités maintenant. Rappelons quand même qu’il y aura une fin à tout cela et que nous en sommes plus proches aujourd’hui qu’en mars dernier…

Dans le reste de l’actualité

« Alain Rey, l’un des maîtres d’œuvre du dictionnaire Le Robert, est mort » (Le Monde).

Finalement, LVMH pourrait boucler le rachat de Tiffany d’ici au début de l’année prochaine.

Calendrier macro-économique

09h55 : taux de chômage (Allemagne)

11h00 : confiance des consommateurs (zone euro)

13h30 : croissance du PIB (Etats-Unis)

13h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

13h45 : décision de la BCE sur les taux d’intérêt (zone euro)

14h00 : indice des prix à la consommation (Allemagne)

14h30 : conférence de presse de la BCE (zone euro)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser