Breakfast News | 18 novembre 2020

Même pas peur !

Airbnb, le roi 2.0 d’un des secteurs les plus massacrés de la crise, prévoit son introduction en Bourse (IPO) pour la fin d’année. Le timing ne semble pas idéal. C’est donc un sacré pari pour un groupe dont le chiffre d’affaires de 2,52 milliards de dollars a reculé de 32 % les 9 premiers mois de l’année sur un an et dont la perte nette a atteint un record à 696,9 millions sur la période. Cerise sur le gâteau : Airbnb fait partie de ces groupes qui n’ont jamais été rentables. En avril, Airbnb levait en urgence 2 milliards de dettes. Il compte lever 3 milliards de capital avec cette IPO.

Pologne et Hongrie

Les deux pays bloquent le lancement du plan de relance européen et du budget 2021-2027 de l’UE. Plus exactement, ils bloquent une mesure visant à conditionner la perception des aides au respect de l’Etat de droit (ex : indépendance des juges). Ils ne devraient toutefois pas s’entêter bien longtemps. Les deux pays se trouvent de plus en plus isolés face au reste des membres de l’UE qui veulent avancer. De plus, ces pays ont besoin des aides dont il est question.

Le rebond se poursuit…

… et l’Europe continue à rattraper son retard sur les Etats-Unis malgré l’inscription de nouveaux records par le S&P 500 et le DJ 30 (indices américains). Les annonces prometteuses des laboratoires pharmaceutiques sur des vaccins soutiennent la tendance. Mise à jour des performances depuis le 31 août : +10,8% pour le CAC 40, +6,1% pour le STOXX Europe 600, +3,1% pour le S&P 500 et +1,1% pour le Nasdaq Composite. Sur la période, l’effet change n’a pas joué : l’euro s’est effrité de seulement 0,4% face au dollar.

Santander sur Wirecard

Le démantèlement de l’ex-vedette allemande des paiements se poursuit, après son dépôt de bilan il y a quelques mois. Ce sera finalement Banco Santander qui reprendra les actifs européens de Wirecard. Il serait question d’un chèque de 100 millions d’euros. Cela ne laisserait pas grand-chose aux créanciers de Wirecard pour les quelque 3,2 milliards qu’ils détiennent.

Dans le reste de l’actualité

Une pétition circule pour un « Noël sans Amazon ».

« Le catalogue de Taylor Swift change encore de mains » (Les Echos).

Calendrier macro-économique

08h00 : indice des prix à la consommation (Royaume-Uni)

11h00 : indice des prix à la consommation (zone euro)

14h30 : permis de construire (Etats-Unis)

14h30 : mises en chantier (Etats-Unis)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser