Breakfast News | 5 février 2021

Alibaba is back

Les relations entre Jack Ma, le patron d’Alibaba, et les autorités chinoises semblent s’être adoucies. Hier, un accord a été trouvé sur la réorganisation d’Ant Group, la filiale de paiement d’Alibaba, qui devait s’introduire en Bourse il y a déjà deux mois. En attendant, Alibaba a dévoilé ses chiffres du dernier trimestre 2020 : ils sont meilleurs qu’attendu (+37 % sur son chiffre d’affaires). Le groupe en a profité pour lever 5 milliards de dollars de dettes, la plus grosse émission obligataire d’un émetteur asiatique depuis mai dernier (cf. Tencent pour 6 milliards de dollars). Selon Bloomberg, dans les carnets, la demande a dépassé les 30 milliards de dollars.

De nouveau dans le vert

Deutsche Bank a renoué avec les bénéfices (+1 milliard d’euros en 2020) après six années de pertes (-2,6 milliards d’euros en 2019). En comparaison, sa rivale Commerzbank a annoncé de nouvelles pertes (-2,9 milliards d’euros en 2020). En termes de restructuration, les investisseurs n’ont pas vraiment salué ce retour à la rentabilité qui semble bien conjoncturel. En effet, en 2020, la première banque allemande a profité de l’explosion de son activité de banque d’investissement, mais n’a réussi qu’à se stabiliser dans ses autres activités. Du côté des investisseurs, la probable vague de faillites à venir les incite également à la prudence.

Une division par quatre

Emprunter pour acheter un bien immobilier n’a jamais coûté aussi peu cher. Selon Meilleurtaux.com, les taux moyens d’aujourd’hui sont de 0,82 % sur 15 ans, 1,02 % sur 20 ans et 1,28 % sur 25 ans. En 10 ans, le différentiel de taux a fait économiser aux emprunteurs près de 100 000 euros pour un crédit de 300 000 euros sur 20 ans. Sur la période, la baisse du coût de l’emprunt a été la principale raison de la hausse des prix des logements.

Le poids de l’e-commerce

En France, 15 % des produits sont achetés sur internet. La part de marché du e-commerce grandit d’année en année et a fait (logiquement) un bond extraordinaire en 2020. Tandis que les ventes de détail globales ont reculé de 4 % sur l’année, celles réalisées sur internet ont augmenté de 30 %. En résumé, « la crise a fait gagner quatre ans au développement de l’e-commerce » (Marc Lolivier, Délégué général de la Fevad). Si ce bond reste conjoncturel, cette montée en puissance, elle, est structurelle.

Dans le reste de l’actualité

La délation fiscale sera rémunérée grâce au décret du 25 janvier dernier.

Calendrier macro-économique

08h00 : commandes à l’industrie (Allemagne)

14h30 : créations d’emplois non agricoles (Etats-Unis)

14h30 : taux de chômage (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser