Breakfast News | 27 avril 2021

Le défi italien

L’Italie doit se relever de la crise du coronavirus avec le défi de générer une croissance forte pour pouvoir éponger une dette abyssale de 160 % de son PIB, soit un des ratios les plus élevés d’Europe. Le problème est que, historiquement, l’Italie n’est pas une terre de croissance par rapport à ses alliés européens. En 20 ans, le PIB italien n’a progressé que de 7,9 % quand celui de l’Espagne, de la France et de l’Allemagne ont respectivement progressé de 43,6 %, 32,4 % et 30,2 %.

Le plan de la dernière chance

Mario Draghi se met lui-même la pression. Pour « changer l’Italie », il vient de présenter au Parlement italien son plan de relance de 221 milliards d’euros dont 191 de subventions et prêts octroyés par l’Europe. Six axes de dépenses seront privilégiés : 68,5 milliards d’euros seront consacrés à la « révolution verte », 49 à la numérisation (développement de la fibre notamment), 32 à l’éducation et la recherche, 31 aux infrastructures, 22 à la cohésion sociale et 18,5 à la santé. Mario Draghi compte accompagner ce plan de relance de réformes fondamentales portant sur la justice (amélioration des délais), la fiscalité (simplification) ou encore la concurrence (pour favoriser les investissements).

Les ETF à vive allure

En Europe, le marché des fonds indiciels cotés (Exchange Traded Funds) représente aujourd’hui un peu plus de 10 % du marché de la gestion collective (fonds ouverts), hors fonds monétaires. Bien sûr, c’est loin de représenter les 25 % de la gestion collective aux Etats-Unis, mais la progression est rapide ! Selon Morningstar, le marché a battu un nouveau record de collecte nette à 48,2 milliards d’euros au premier trimestre 2021.

Une once de palladium explosive

L’industrie automobile monopolise 80 % de la demande de palladium, un métal utilisé dans les pots d’échappement des voitures à essence. Et cette demande explose entre le rebond des ventes de véhicules et le renforcement des normes antipollution. Du côté de l’offre, la production minière, déficitaire depuis plus de dix ans, est pénalisée par les récentes inondations de plusieurs mines du premier producteur mondial qui rendent l’extraction temporairement impraticable. C’est ainsi que, depuis le début de l’année, le cours de l’once de palladium explose (+20 %), légèrement au-dessus des 2 900 dollars, en battant le record de février 2020.

Dans le reste de l’actualité

Résultats trimestriels de Tesla : un chiffre d’affaires en hausse de 74 % et 438 millions de dollars de profits.

Bruxelles attaque en justice AstraZeneca pour ses retards de livraison.

Calendrier macro-économique

11h00 : climat des affaires (zone euro)

16h00 : confiance des consommateurs (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser