Breakfast News | 3 mai 2021

Le retour des dividendes

D’après IHS Markit, les grands groupes cotés français de l’indice SBF 120 comptent verser quelque 52 milliards d’euros de dividendes en 2021 (+42 % par rapport à 2020). Le niveau record de 70 milliards d’euros en 2019 ne devrait donc pas être atteint cette année. Quoi qu’il en soit, rappelons que le dividende n’enrichit pas immédiatement l’actionnaire ; il « transforme » une portion du titre coté en espèces. Toutes choses étant égales par ailleurs, quand le dividende est « détaché », la valeur de l’action baisse précisément de ce montant. Cela est tout à fait logique : en payant le dividende, l’entreprise « s’appauvrit », et vaut donc moins cher en Bourse.

L’écart se creuse

Les Etats-Unis sortent de l’eau au premier trimestre 2021 (+1,4 % par rapport au niveau de PIB d’avant crise) quand la zone euro reste engluée en-dessous de son niveau de PIB d’avant crise (-3,7 %). Les raisons sont connues et l’écart n’est pas près de se résorber. Cette différence s’explique notamment par une politique budgétaire plus ambitieuse (35 % du PIB environ) et une campagne de vaccination menée tambour battant outre-Atlantique.

Emission obligataire via la blockchain

C’est une première pour une émission obligataire d’envergure. La Banque européenne d’investissement (BEI) a émis 100 millions d’euros d’obligations sur la blockchain via le réseau Ethereum. L’ether, la monnaie virtuelle de ce dernier, est la seconde plus importante crypto-monnaie derrière le bitcoin. L’opération de la BEI a également été faite avec une « monnaie numérique de banque centrale » (MNBC) fournie par la Banque de France. L’objectif : étudier les utilisations possibles et l’intérêt d’une MNBC. En attendant, le gain de temps est garanti : quelques minutes pour le règlement livraison des titres contre 2 à 3 jours ouvrés via les infrastructures classiques.

Résultats bancaires

BNP Paribas a été la première banque française à publier ses résultats trimestriels vendredi dernier. Ils sont encourageants pour les autres. BNP Paribas a réalisé un résultat net en hausse de 37,9 %, battant ainsi largement les attentes. Son produit net bancaire (chiffre d’affaires) est ressorti en hausse de 8,6 %. Comme la plupart des banques européennes et américaines qui ont déjà publié, les revenus ont été tirés par la banque d’investissement. En revanche, les signaux sont un peu contradictoires pour la banque de détail, ce qui rend difficile une analyse pertinente.

Dans le reste de l’actualité

« Warren Buffett fustige l’emballement des marchés pour les SPAC » (Les Echos).

Selon Meilleurs Agents, les prix immobiliers remontent à Paris (+0,3 % en avril).

Calendrier macro-économique

Toute la journée : early may bank holiday (Royaume-Uni)

08h00 : ventes au détail (Allemagne)

09h50 : indice PMI manufacturier (France)

09h55 : indice PMI manufacturier (Allemagne)

10h00 : indice PMI manufacturier (zone euro)

16h00 : indice PMI manufacturier (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser