Breakfast News | 16 juillet 2021

Un bon démarrage

Les grandes banques américaines ont commencé à publier leurs résultats trimestriels. Jusqu’ici, les bénéfices sont en nette hausse et battent toutes les attentes. La vigueur de la reprise économique en est bien sûr la principale raison ! Chez JP Morgan Chase, les dépenses en cartes de crédit/débit ont explosé de 45 % sur un an. Chez Goldman Sachs, les revenus tirés du conseil et des prêts aux entreprises ont bondi de 36 % sur un an. A cela s’ajoutent des reprises sur provisions faites pendant la pandémie pour plusieurs milliards de dollars qui viennent gonfler leurs résultats.

La journée des 3 sorcières

Sur les marchés à terme, le troisième vendredi de chaque mois est un peu particulier… C’est le jour où trois types de contrats (Futures sur indices, options sur indices et options sur actions) arrivent simultanément à leur terme – à échéance. Ce jour est donc souvent vecteur de volatilité, certains investisseurs débouclant leurs positions au dernier moment (pour la « rouler » sur l’échéance suivante notamment). La dernière heure de cotation est connue sous le nom de triple witching hour pour être diablement agitée.

La courbe du budget

Le budget de l’Etat français n’est visiblement pas prêt de revenir à la normale. Les dépenses, et donc les déficits, vont continuer d’exploser jusqu’à l’année prochaine. Près de 11 milliards d’euros supplémentaires vont être injectés via le budget 2022 par rapport à celui de 2021. Pour autant, grâce aux anticipations toujours meilleures des taux de croissance, le déficit public n’est attendu « que » à 9 % du PIB avant de se « redresser » en 2022 à 5,3 % du PIB…

Le tour de table

Revolut, la fintech britannique, vient de boucler une levée de fonds de 800 millions de dollars auprès du japonais SoftBank et de l’américain Tiger Global Management. Cette levée valorise désormais Revolut à 33 milliards de dollars. C’est d’ores et déjà plus que des banques traditionnelles telles que la française Société Générale (25), l’italienne UniCredit (25,4) ou encore la britannique NatWest (32,6). Entre nous soit dit, Revolut ne gagne pas encore d’argent (140 millions de dollars ont été perdus en 2019 et 230 millions en 2020).

Dans le reste de l’actualité

En Europe de l’Ouest, il s’est vendu plus d’un million de voitures à batterie au premier semestre 2021.

Netflix s’organise dans le jeu vidéo et recrute Mike Verdu (passé par Atari, Zynga et Electronic Arts).

Calendrier macro-économique

11h00 : indice des prix à la consommation (zone euro)

11h00 : balance commerciale (zone euro)

14h30 : ventes au détail (Etats-Unis)

16h00 : stocks des entreprises (Etats-Unis)

16h00 : indice Michigan de confiance des consommateurs (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser