Breakfast News | 10 septembre 2021

« The lady isn’t tapering…”

Nous pouvons dire que les banques centrales font correctement leur job, au moins du point de vue de la visibilité qu’elles donnent sur leurs interventions et la progressivité de leur mise en œuvre. Hier la présidente de la BCE s’exprimait. L’institution n’a pas touché à ses taux directeurs, mais va réduire (très) lentement ses achats opérés dans le cadre du programme « urgence pandémie » (PEPP). Ces décisions étaient à peu près anticipées. Rappelons que le PEPP s’éteindra en mars 2022. L’après PEPP est un sujet que la BCE n’abordera pas (publiquement) avant sa réunion de décembre.

Avantage

Pour les Etats, en France comme ailleurs, le fort rebond de l’activité (croissance) et la hausse généralisée des prix (inflation) offrent un avantage majeur : ils dopent les recettes fiscales, ce qui rend plus supportable le poids de leur charge d’intérêts d’emprunts. En France, le déficit public vient d’être révisé à la baisse pour 2021 (8,4 % du PIB) et 2022 (4,8 %).

C’est qui le patron ?

EasyJet vient de rejeter une offre de rachat « non sollicitée » par un acquéreur inconnu. Dans le même temps, la compagnie aérienne britannique lance une augmentation de capital de 1,2 milliard de livres et se dote, auprès de ses banques, d’une ligne de crédit supplémentaire de 400 millions de livres. En s’armant de tous ces moyens, EasyJet entend saisir des opportunités, accélérer son redressement et améliorer son bilan. Résultat, hier sur les marchés, son action a baissé (-10,3 %) et ses obligations ont monté (+1,7 % pour la souche 2028).

L’ère de l’abonnement

Déjà courante depuis plusieurs années, la consommation par abonnements s’accélère car elle est une arme de fidélisation redoutable dans des secteurs très concurrentiels et assure des revenus fixes. Après les trottinettes, la nouveauté vient des chaînes de distribution Monoprix et Carrefour qui expérimentent, sous la forme d’abonnements, des formules offrant des réductions en caisse.

Dans le reste de l’actualité

Benoît Hamon quitte la vie politique pour rejoindre une ONG.

Eurofins Scientific va remplacer Atos au sein du CAC 40.

Damart(ex) renoue avec les bénéfices après deux ans de pertes.

Facebook et Ray-Ban lancent leurs lunettes connectées.

Calendrier macro-économique

08h00 : croissance du PIB (Royaume-Uni)

08h00 : production industrielle et manufacturière (Royaume-Uni)

08h00 : balance commerciale (Royaume-Uni)

08h00 : indice des prix à la consommation (Allemagne)

14h30 : prix à la production (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser