Breakfast News | 4 novembre 2021

La normalisation monétaire

Avec le regain de croissance et d’inflation, certains pays ont d’ores et déjà amorcé un resserrement de leur politique monétaire. Après les pays émergents, c’est au tour de pays riches tels que la Norvège, l’Australie ou encore le Canada de suivre le mouvement. Aux Etats-Unis, la Fed a franchi le pas hier (voir ci-dessous). Au Royaume-Uni, la Banque d’Angleterre devrait démarrer dès aujourd’hui (décision attendue). Quant à la zone euro, la BCE devrait être la dernière des grandes banques centrales à initier son durcissement monétaire du fait de la moindre vigueur de la reprise économique de la zone.

Aux Etats-Unis

Comme largement anticipé, la Fed a confirmé hier le démarrage de la réduction progressive de son enveloppe d’achat d’actifs. Jusqu’à présent, elle achetait mensuellement pour 120 milliards de dollars de bons du Trésor et de titres adossés à des créances hypothécaires (MBS). A partir de novembre, ce montant va diminuer de 15 milliards de dollars par mois jusqu’à extinction dans le courant de l’année prochaine. Il n’est pas encore question de remontée des taux directeurs.

Sur les marchés

Ces resserrements monétaires étant largement anticipés et progressifs, ils ne déstabilisent pas pour le moment les marchés d’actifs risqués (les actions). Ils sont même « salués » en Bourse : +1,04 % pour le Nasdaq Composite et +0,65 % pour le S&P 500 aux Etats-Unis hier. Cette nuit, le Nikkei 225 (Japon) a clôturé à +0,93 %. Ce matin, les marchés européens ouvrent dans le vert.

Dépenser plutôt qu’économiser

En France, le Haut Conseil des finances publiques (HCFP) regrette que le surplus de recettes fiscales engendrées par le fort rebond de l’économie ne soit pas consacré au désendettement. A ce jour, ce surplus est réinvesti – récemment dans le plan France 2030 et les mesures pour amortir la flambée des prix de l’énergie. Et la période électorale qui s’ouvre devant nous n’est pas particulièrement propice au resserrage des boulons budgétaires, d’autant qu’à ce jour l’Etat a encore « intérêt », à court terme du moins, à s’endetter puisque les taux d’emprunts (coûts) remontent moins vite que la croissance (recettes) et l’inflation (recettes) !

Dans le reste de l’actualité

Société Générale réalise le meilleur trimestre de son histoire : 1,6 milliard d’euros de bénéfices nets.

Près d’une voiture sur cinq vendues en Europe est désormais électrique.

Premier revers électoral démocrate : un Républicain remporte la gouvernance de l’Etat de Virginie aux Etats-Unis.

Calendrier macro-économique

08h00 : commandes à l’industrie (Allemagne)

09h50 : indices PMI des services et composite (France)

09h55 : indices PMI des services et composite (Allemagne)

10h00 : indices PMI des services et composite (Zone euro)

10h30 : indice PMI de la construction (Royaume-Uni)

13h00 : Minutes de la réunion du MPC (Royaume-Uni)

13h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

13h30 : balance commerciale (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser