Breakfast News | 3 janvier 2022

Douce euphorie

Sur les marchés d’actifs risqués, à quelques exceptions près, il était difficile de perdre de l’argent en 2021. Sur l’année, parmi les grands indices boursiers mondiaux, le CAC 40 GR (France) a progressé de 30,8 %, le S&P 500 (Etats-Unis) de 28,8 %, le Nasdaq Composite (Etats-Unis) de 23,2 %, l’Euro Stoxx 50 GR (Zone euro) de 22,7 % et le Nikkei 225 (Japon) de 5,6 %.

Des disparités pour les obligations

L’année écoulée n’a pas été aussi facile pour tous les segments du marché obligataire. En moyenne, seuls les emprunts privés d’émetteurs à haut rendement (high yield) se sont détachés positivement, du fait notamment du contexte TINA (There Is No Alternative), ce qui va de pair avec la hausse des marchés d’actions. Les obligations d’émetteurs privés de bonne qualité (investment grade) ont un peu reculé. Enfin, celles d’émetteurs souverains ont particulièrement souffert, pâtissant de l’inflation et de l’anticipation d’un moindre soutien monétaire dans un avenir proche.

Du côté des banques centrales

La crise allante, les politiques des banques centrales n’en sont plus au même stade. La plus importante, la Fed, se prépare doucement à un resserrement monétaire. Elle a déjà diminué la quantité de ses rachats d’actifs mensuels et devrait remonter ses taux directeurs très prochainement. Plus proche de chez nous, au Royaume-Uni, la BoE a réalisé un premier vrai tour de vis en relevant son principal taux directeur de 0,15 % à 0,25 %. Du côté de la BCE, son programme d’achats urgence pandémie (PEPP) s’éteindra en mars prochain, mais elle continuera à réinvestir les intérêts et remboursements au moins jusqu’en 2024, et il est peu probable qu’elle remonte ses taux cette année.

Encore une année sanitaire ?

Toujours omniprésent dans notre quotidien, il est frappant de voir à quel point nous avons appris à vivre avec le virus. C’est probablement cette traduction de la crise qu’en font les marchés (risqués), en plus de l’univers monétaire qui leur est favorable. Dans de nombreux secteurs, les gains de productivité (en apparence) ont aussi nourri cet enthousiasme. Le chômage a retrouvé des niveaux bas et les entreprises offrent en moyenne de bonnes perspectives de croissance. Toutefois, il convient de rester prudent tant la situation peut évoluer rapidement.

Dans le reste de l’actualité

En France, le prix moyen du mètre carré est sur le point de franchir les 3 000 euros.

Un arrêté gouvernemental légalise le CBD (cannabidiol) mais interdit de le fumer.

Calendrier macro-économique

Toute la journée : substitute day (Royaume-Uni)

09h50 : indice PMI manufacturier (France)

09h55 : indice PMI manufacturier (Allemagne)

10h00 : indice PMI manufacturier (Zone euro)

15h45 : indice PMI manufacturier (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser