Breakfast News | 19 avril 2022

Le calme avant la tempête ?

En rythme annuel, l’économie chinoise a progressé de 4,8 % au premier trimestre. C’est un peu mieux qu’anticipé, mais le rebond va très vite être enrayé. Depuis le reconfinement total de grandes villes du pays, l’économie chinoise a vécu un mois de mars plutôt mauvais. Des exemples : une baisse de 3,5 % sur un an des ventes au détail, une première diminution des importations en un an, ou encore des ventes de logements neufs au plus bas depuis 2 ans. Sans nul doute, le mois d’avril sera pire. L’économie chinoise pourrait même connaître une récession au deuxième trimestre. Sachant la place qu’occupe la Chine dans l’économie mondiale, on peut aisément penser que la politique « zéro Covid » du pays pourrait être le plus grand choc économique mondial de l’année.

Deezer aux portes de la Bourse

Le SPAC (special purpose acquisition company) coté I2PO est né l’an dernier à l’initiative d’anciens dirigeants de WarnerMedia, la famille Pinault et Matthieu Pigasse. En juillet dernier, Il a réussi à lever 275 millions d’euros en vue d’investir dans le divertissement, avec une cible aujourd’hui toute trouvée : Deezer. L’opération valorisera le groupe à plus d’un milliard d’euros, ce qui en fera la deuxième licorne française du secteur de la musique à entrer (en Bourse) sur Euronext Paris. Avec ce financement de taille, Deezer aura les moyens de plus que doubler son chiffre d’affaires d’ici 2025, et espère même, à cet horizon, devenir… rentable !

Twitter résiste

Après la proposition de rachat d’Elon Musk, le patron de Tesla, le Conseil d’administration de Twitter, hostile à cette opération, a fait connaître sa réponse. Il s’agit d’une pilule empoisonnée (poison pill) qui consiste à diluer sa prise de participation si elle dépassait un certain seuil (15 % ici). Cette décision avait été anticipée par les investisseurs. C’est pourquoi très vite après qu’Elon Musk a fait son offre à 54,2 dollars l’action Twitter, le cours de cette dernière ne s’est plus ajusté à ce prix. Hier, elle clôturait à 48,4 dollars.

Les bons résultats du premier trimestre

Les premiers résultats trimestriels tombent. En France, LVMH, Hermès ou encore Publicis ont publié des métriques au-dessus des attentes. Globalement, en Europe comme aux Etats-Unis, les bénéfices sont attendus en hausse d’environ 10 % cette saison. Les incertitudes actuelles (guerre en Ukraine et Covid-19 en Chine) alimentant l’inflation, couplées à des revirements monétaires de plus en plus pressants, brouillent toutefois les perspectives, et l’impact de la hausse des coûts sur les marges des entreprises est encore mal quantifié.

Dans le reste de l’actualité

Le port de Sydney rouvre aux paquebots.

L’AC Milan devrait passer sous pavillon de Bahreïn.

Calendrier macro-économique

14h30 : permis de construire (Etats-Unis)

14h30 : mises en chantier (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser