Breakfast News | 6 mai 2022

Fin de récré

L’accalmie aura été de (très) courte durée sur les marchés. Avant-hier soir aux Etats-Unis et jusqu’à hier midi en Europe, ces derniers semblaient saluer le ton pas trop agressif de la Fed sur le resserrement monétaire mis en œuvre. La journée d’hier s’est considérablement assombrie dans sa seconde moitié. Le CAC 40, après avoir atteint +2,5 % en séance, a clôturé à -0,4 %. Aux Etats-Unis, le Nasdaq Composite a enfoncé son plancher annuel en signant sa pire séance (-5 %) depuis juin 2020. Ce matin, les marchés européens ouvrent en baisse (-1 %).

Il faut dire que…

Les nouvelles macro-économiques d’hier n’ont pas été particulièrement réjouissantes : l’activité des services a lourdement chuté en Chine, les commandes industrielles allemandes n’ont pas été au rendez-vous, les inscriptions hebdomadaires au chômage américain sont sorties au-dessus des attentes et la hausse du prix du pétrole (jusqu’à 113 dollars pour le Brent) n’arrange pas le tableau général.

Sur les taux d’intérêt

Des plafonds de verre ont été brisés. Le taux à 10 ans de l’emprunt souverain américain a dépassé les 3 % (3,05 %), son homologue français 1,5 % (1,56 %) et son homologue allemand 1 % (1,04 %). Certes, les décisions de la Fed, sur ses taux directeurs et son bilan, ont bien été anticipées ; il n’en reste pas moins qu’elles provoqueront un ralentissement de l’activité plus ou moins incontrôlé. Il est clair que le verre des investisseurs hier était à moitié vide.

Au Royaume-Uni

La Banque d’Angleterre (BoE) a été l’une des premières banques centrales à initier un resserrement de sa politique monétaire, dès décembre dernier, ayant été très vite été inquiète sur les perspectives de croissance et d’inflation de son pays. Elle voit d’ailleurs l’inflation britannique atteindre 10 % en octobre prochain. Hier, elle procédait donc à son quatrième tour de vis (+0,25 % sur son taux directeur) comme attendu. Ce taux atteint désormais 1 %, soit son plus haut niveau depuis 2009. Tandis qu’aux Etats-Unis la Fed commence tout juste à ne plus réinvestir les sommes issues du remboursement des obligations de son portefeuille arrivant à terme, de son côté, la BoE envisage déjà l’étape d’après : vendre progressivement ses obligations avant leur terme. En zone euro, la BCE n’a pas commencé à bouger le petit doigt : que des « paroles et paroles » pour le moment.

Dans le reste de l’actualité

Les fonds du plus grand hedge fund du secteur de la tech, Tiger Global, perdent en moyenne 50 % depuis le début de l’année.

« Plus belle la vie » cessera définitivement d’être diffusée en novembre prochain.

Calendrier macro-économique

08h00 : production industrielle (Allemagne)

10h30 : indice PMI de la construction (Royaume-Uni)

14h30 : taux de chômage (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser