Breakfast News | 9 septembre 2022

La BCE lâche la bride…

L’institution monétaire a remonté ses taux directeurs de 75 points de base (0,75 %). Cette décision n’a pas fait trembler les marchés puisqu’elle était le scénario privilégié par les investisseurs. Pour autant, nous pouvons saluer ce geste d’une ampleur inédite pour la zone euro. Les taux de la BCE atteignent ainsi leurs plus hauts niveaux depuis 10 ans : 0,75 % pour les dépôts, 1,25 % pour les refinancements et 1,5 % pour les prêts.

… Mais pas les chevaux

La BCE a prévenu que la séquence de hausse des taux se poursuivrait au cours des prochaines réunions, « au moins à deux reprises, mais pas plus de cinq fois ». L’autre outil de taille dans la restriction monétaire – c-à-d le dégonflement du bilan de la BCE, par le jeu du non-réinvestissement des obligations détenues arrivées à échéance dans son (énorme) portefeuille – est encore « prématuré » selon l’institution. Chaque chose en son temps, car une telle décision aurait un impact significatif sur les rendements des emprunts d’Etats de la zone euro.

Le plan énergétique britannique

La nouvelle Première ministre britannique Liz Truss vient d’annoncer une intervention massive de l’Etat sur le marché de l’énergie pour protéger les ménages et entreprises. La version britannique du « bouclier tarifaire » atteindra 150 milliards de livres sur deux ans – l’équivalent du soutien mis en place face à la Covid-19 – dont 90 pour les ménages et 60 pour les entreprises. La Première ministre a rejeté l’idée de financer ce soutien par une taxe exceptionnelle sur les profits des producteurs d’énergie.

Encore plus profond

La balance commerciale française s’est encore creusée au mois de juillet, atteignant un déficit de 14,5 milliards d’euros après 13,1 milliards d’euros en juin. Rien d’étonnant : les importations ont augmenté, en euros, plus vite que les exportations du fait de la baisse de la devise européenne et des prix des matières premières toujours élevés.

Dans le reste de l’actualité

Le monde est bouleversé. 96 ans et 70 ans de règne : respect et dignité.

L’allemand Merck investit 130 millions d’euros en Alsace.

Pathé vise une introduction en Bourse en 2024.

Calendrier macro-économique

Nothing. Nichts. Nada. Niente.

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser