Breakfast News | 7 octobre 2022

Les nouvelles obligations du marché primaire…

La hausse des taux n’affecte pas que le marché secondaire des obligations. Les nouvelles émissions obligataires, sur le marché primaire donc, s’adaptent à ce nouveau contexte de taux en offrant des taux coupons associés beaucoup plus élevés que ces dernières années. En voici quelques exemples : Carrefour lève 500 millions d’euros à horizon 2028 à un taux coupon de 4,125 % ; EDF, 1 250 millions d’euros à horizon 2034, à un taux coupon de 4,75 % ; Coface, 300 millions d’euros à horizon 2032, à un taux coupon de 6 %. Et d’autres exemples devraient suivre dans les prochains mois.

… Sont-elles toutes des opportunités ?

Pas forcément, bien que les émetteurs cités soient de très bonne qualité de crédit. Car sont évoqués ci-dessus seuls les taux coupons des obligations (qui ne fluctuent pas jusqu’à échéance). Or, ces taux coupons ne sont qu’une partie du rendement total d’une obligation auquel il convient d’ajouter la plus- ou moins-value réalisée à terme (différence entre prix de remboursement toujours fixe et prix d’achat de l’obligation). Le mix des deux, en valeur actualisée à aujourd’hui, s’appelle le rendement actuariel. Dans le cas du marché primaire, puisque le prix d’achat pour l’investisseur est égal (hors petites décotes) au prix de remboursement à terme, le rendement actuariel est strictement égal au taux coupon.

Ce que cela signifie

Sur le marché secondaire, le prix des obligations fluctue (mais pas le taux coupon) en fonction du contexte de taux d’intérêt et de la santé financière des émetteurs. Il est donc tout à fait possible d’acheter des obligations qui offrent des taux coupons très faibles (0,5 % par exemple) avec des rendements actuariels très élevés (de l’ordre de 6 % en moyenne pour des obligations investment grade de 5 ans). Et c’est parce que ces obligations sont achetées à des prix très inférieurs (autour de 80 % du nominal dans l’exemple) à leur prix de remboursement à terme (à 100 % du nominal dans tous les cas) qu’il est possible de réaliser une très forte plus-value et d’obtenir un rendement actuariel très élevé.

Au sommet de l’Europe automobile

Depuis son introduction en Bourse la semaine dernière, le cours de Porsche s’est apprécié de près de 10 % dans un marché plutôt déprimé. Hier, le constructeur automobile est devenu, devant sa maison mère Volkswagen, la plus grande capitalisation européenne du secteur, autour de 85 milliards d’euros. A titre de comparaison, Mercedes-Benz en vaut 57, BMW 47 et Stellantis 40. Au niveau mondial, c’est une autre affaire : Tesla vaut 744 et Toyota 200.

Dans le reste de l’actualité

Le Prix Nobel de littérature a été décernée à la Française Annie Ernaux.

Près de deux Français sur trois jugent qu’il y a trop « d’assistanat ».

Calendrier macro-économique

08h00 : indice des prix immobiliers (Royaume-Uni)

08h00 : production industrielle (Allemagne)

08h00 : ventes au détail (Allemagne)

14h30 : créations d’emplois dans le secteur non agricole (Etats-Unis)

14h30 : taux de chômage (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser