Breakfast News | 7 décembre 2022

L’endettement des pays pauvres

L’encours de la dette des pays à revenus faibles et intermédiaires a augmenté de 5,6 % sur un an et a plus que doublé en dix ans, atteignant 9 000 milliards de dollars en fin d’année dernière. Pour les pays éligibles à l’AID (Association internationale de développement – filiale de la Banque mondiale), la dette extérieure, libellée en devises étrangères, a presque triplé sur la période. Ces pays consacrent 1,8 % de leurs revenus nationaux bruts au service (remboursement) de leur dette, contre 0,7 % en 2011.

La facture s’alourdit

Avec la remontée des taux et le ralentissement économique, l’effet ciseau peut être fatal pour plusieurs d’entre eux. L’urgence d’une restructuration des dettes ne cesse de grandir et la tâche n’est pas aisée. La composition de leur endettement a changé. Les créanciers privés sont plus nombreux (61 %) qu’il y a dix ans (46 %). Les créanciers publics non-membres du Club de Paris (Chine en tête, Inde, Arabie Saoudite, EAU notamment) le sont aussi (68 % contre 42 % il y a dix ans).

La crise du vivant

Bien moins médiatisée, mais tout aussi fondamentale que les COP sur le climat, la COP15 s’ouvre ce jour à Montréal. L’objectif : faire émerger un accord international visant à freiner drastiquement l’effondrement de la biodiversité et régénérer autant que possible les écosystèmes. Malheureusement, aucun des objectifs des précédents accords, en 2002 et 2010, n’ont été atteints aujourd’hui. Pourtant, plus de 50 % de l’économie mondiale dépend des « services » que lui rend la nature, en bonne santé bien sûr.

Un point de plus pour les Etats-Unis

A la pointe de la technologie, le leader mondial des puces, le taïwanais TSMC ne construira pas une mais deux super-usines en Arizona. Son investissement total aux Etats-Unis atteindra finalement 40 milliards de dollars contre 12 annoncés il y a deux ans. Votée cet été, la loi « Chips and Science Act » (plan d’aide gouvernemental américain visant à relancer la filière des semi-conducteurs) y a beaucoup contribué. Des manœuvres dont l’Europe pourrait peut-être s’inspirer…

Dans le reste de l’actualité

L’émetteur de cryptos Circle renonce à entrer en Bourse.

Paris veut accueillir la future agence européenne de lutte anti-blanchiment.

Porsche évince Puma du DAX 40.

Airbus n’atteindra pas son objectif de 700 livraisons cette année.

Calendrier macro-économique

08h00 : production industrielle (Allemagne)

08h45 : balance commerciale (France)

11h00 : croissance du PIB (Zone euro)

16h30 : stocks de pétrole brut (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser