Breakfast News | 8 décembre 2022

Peu d’intervenants

En l’absence de catalyseurs notablement baissiers ou haussiers – ces derniers sont visiblement anticipés – les séances boursières de ces derniers jours ne sont pas particulièrement dynamiques en volumes de transactions. Sur la semaine, les marchés européens (-1,2 % pour le CAC 40 et -1,4 % pour l’EURO STOXX 50) font toujours mieux que leurs homologues américains (-3,2 % pour le S&P 500 et -4,2 % pour le Nasdaq Composite, en euros).

Lâcher de lest

Les autorités chinoises viennent d’annoncer des allègements substantiels sur les restrictions sanitaires mises en place dans le pays. Un exemple, les cas positifs ne seront plus placés en centre de quarantaine, mais pourront se confiner à leur domicile. Également, la portée et la fréquence des tests seront réduites. Ces allègements sont salutaires pour l’économie chinoise : le pays vient d’enregistrer son pire chiffre d’excédent commercial (70 milliards de dollars, -8,7 % sur un an) depuis le printemps 2020.

L’emploi européen

Le niveau d’emploi dans la zone euro est supérieur de 2 % au niveau pré-pandémie. En Allemagne par exemple, le taux d’emploi des 25-54 ans (le cœur de la population active) atteint 86 %, soit son plus haut historique. Le marché de l’emploi est plus tendu qu’avant, avec 6,5 % de chômage, un plus bas de 30 ans. Le manque de main-d’œuvre étant souvent cité par les chefs d’entreprises, le rapport de force employeurs/employés s’inverse nettement dans certains secteurs, ce qui constitue un soutien pour la hausse des salaires (+5 % sur un an en moyenne) et donc un soutien de l’inflation. Le ralentissement économique devrait toutefois commencer à affecter négativement ce marché, ce qui constitue un bon point pour l’inflation.

Scandale financier

Wirecard est cette ancienne star des paiements électroniques allemande qui a fait faillite en 2019 pour « maquillage comptable » – un trou dans la caisse de 1,9 milliard d’euros avait trompé auditeurs puis analystes. Au terme de deux ans et demi d’enquête pénale, la justice allemande ouvre aujourd’hui le procès pour 100 jours d’audience. Le scandale se révèle être la plus grande fraude financière de l’histoire du pays.

Dans le reste de l’actualité

Celio reprend Camaïeu.

Cristina Kirchner, Vice-Présidente de l’Argentine, vient d’être condamnée à 6 ans de prison.

Hier, Bernard Arnault est, brièvement, redevenu l’homme le plus riche du monde.

Calendrier macro-économique

14h30 : inscriptions hebdomadaires au chômage (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser