Breakfast News | 24 mars 2023

Au Royaume-Uni

Hier, la Bank of England (BoE) a relevé son taux directeur d’un quart de point, à 4,25 %. Comme la Fed la veille, la BoE a privilégié la lutte contre l’inflation, qui persiste (10,4 % sur un an contre 9,9 % anticipé, publication de mercredi), à une réponse précipitée en rapport avec les turbulences sur le secteur bancaire ces derniers jours. L’institution a évacué le sujet en indiquant qu’elle avait tiré les leçons de la crise financière de 2008 et que les bilans des banques étaient beaucoup plus solides aujourd’hui.

En Suisse

Même son de cloche du côté de la Banque nationale suisse (BNS) qui vient de porter son taux directeur à 1,5 % (+50 points de base). L’inflation suisse est plus faible qu’ailleurs en Europe, à 3,4 % sur un an, mais n’en reste pas moins élevée. En résumé, ces dix derniers jours, toutes les grandes banques centrales ont poursuivi leur resserrement monétaire comme prévu, sans pour autant négliger la situation bancaire de leur pays en fournissant toutes les liquidités nécessaires pour faire face à d’éventuels stress supplémentaires.

L’occasion de parler de subordination des dettes

Par définition, le secteur bancaire (et des assurances) est celui qui s’en remet le plus aux marchés pour financer son activité. Les banques émettent donc plusieurs types d’obligations qui, selon leur rang de subordination, ne traitent pas les créanciers de la même manière en cas de difficultés ou de faillites. On compte deux grandes familles d’obligations : les dettes dites « seniors » et celles dites « subordonnées » (juniors). Les premières sont moins risquées, et donc moins rémunératrices pour les créanciers, que les secondes.

Pour illustrer cette différence de traitement

BNP Paribas, un des leaders bancaires européens, a vu les spreads de crédit (écarts de taux avec les emprunts souverains) de sa dette senior 6-8 ans prendre environ 40 points de base en quelques jours, quand ceux de sa dette subordonnée de même échéance se sont envolés de plus de 100 points de base. Cet exemple illustre bien la divergence de risque attachée à des rangs de subordination différents.

Dans le reste de l’actualité

La Syrie et l’Arabie Saoudite renouent leurs relations.

Le PDG de TikTok a passé un mauvais quart d’heure devant le Congrès américain.

Calendrier macro-économique

08h00 : ventes au détail (Royaume-Uni)

09h15 : indices PMI manufacturier, des services et composite (France)

09h30 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Allemagne)

10h00 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Zone euro)

10h30 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Royaume-Uni)

13h30 : commandes de biens durables (Etats-Unis)

14h45 : indices PMI manufacturier, des services et composite (Etats-Unis)

Partager l'article

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser