Serge Kasai

SPécialiste produit senior

Le point des gérants | Lettre Perspective avril 2023 |  TECHNIQUES

Un marché en dents de scie sur fond de préoccupations en matière de stabilité financière

  • Le marché boursier japonais a connu une évolution en dents de scie, l’effondrement de la Silicon Valley Bank et l’acquisition du Crédit Suisse par UBS ayant suscité des inquiétudes quant à la stabilité financière mondiale.
  • Le PER à 12 mois du TOPIX a atteint un niveau élevé de 12x, tandis que le BPA à 12 mois a légèrement baissé.
  • Les valeurs de croissance à grande capitalisation ont surpassé les autres dans un contexte de baisse des rendements aux États-Unis et d’émergence de préoccupations mondiales en matière de crédit.

Revue de marché

En mars, le marché boursier japonais a connu une évolution en dents de scie. Au début du mois, le marché boursier a enregistré une hausse portée par l’optimisme concernant l’économie chinoise, la rotation du marché vers les actions PBR (Price-to-Book Ratio) à bas prix et la faiblesse du yen. L’optimisme quant à la reprise de l’économie chinoise s’est renforcé à la suite de l’annonce d’un PMI manufacturier solide et de l’attente de l’annonce de mesures de relance économique lors de l’Assemblée nationale populaire qui s’est tenue à partir du 5 mars. Les investisseurs se sont montrés de plus en plus intéressés par la discussion à la Bourse de Tokyo sur la nécessité d’améliorer l’efficacité du capital des entreprises et ont acheté des actions PBR à bas prix. Le 9 mars, le TOPIX a atteint 2 071 points, son plus haut niveau depuis septembre 2021.

Le 10 mars, le marché a reculé en réponse à l’apparition de problèmes de crédit au sein de la banque régionale américaine Silicon Valley Bank (SVB). Le même jour, la Banque du Japon a décidé de maintenir la politique monétaire accommodante menée lors de la dernière réunion de politique monétaire présidée par le gouverneur sortant Haruhiko Kuroda, contre certaines spéculations sur le marché en faveur d’une révision de son contrôle de la courbe des taux (YCC). SVB et une autre banque régionale américaine, Signature Bank, ont été fermées et leurs dépôts pris en charge par la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC). Les investisseurs se sont montrés réticents à prendre des risques et les marchés financiers ont plongé, entraînant une baisse des rendements et des actions en raison des inquiétudes concernant la stabilité financière mondiale. Cette situation a entraîné des problèmes de crédit chez le géant financier suisse Credit Suisse, ce qui a provoqué une fuite des risques et une augmentation de l’aversion au risque chez les investisseurs. Le Crédit Suisse a reçu une injection de liquidités de la Banque nationale suisse, avant d’être racheté par UBS dans le cadre d’une opération de sauvetage historique.

Six banques centrales – la Réserve fédérale, la Banque du Canada, la Banque d’Angleterre, la Banque du Japon, la Banque centrale européenne et la Banque nationale suisse – se sont réunies et ont annoncé une action coordonnée pour améliorer la fourniture de liquidités en dollars américains afin d’atténuer les tensions sur les marchés de financement mondiaux. De son côté, la secrétaire au Trésor américain, Janet Yellen, a laissé entendre qu’elle pourrait étendre la protection des dépôts afin d’empêcher la propagation de l’instabilité financière, ce qui a finalement apaisé les inquiétudes et calmé les marchés financiers. En conséquence, le marché boursier a rebondi et s’est redressé.

L’indice TOPIX a clôturé à 2 003,50 points, en hausse de 10,2  points (+0,51%) par rapport à la fin du mois précédent et l’indice Nikkei 225 Stock Average a clôturé à 28 041,48 yens, en hausse de 595,92 yens (+2,17%). Le yen japonais a clôturé à 132,86 yens pour 1 dollar américain, s’appréciant de 2,4% par rapport au mois précédent.

Parmi les 33 secteurs industriels du TSE, 19 secteurs ont progressé, menés par les appareils électriques, les produits pharmaceutiques, le commerce de gros, les instruments de précision et les produits chimiques, tandis que 14 secteurs ont reculé, dont les assurances, les banques, le transport maritime, les titres, les matières premières, les contrats à terme et les autres activités de financement.

Le PER à 12 mois de TOPIX a augmenté pour atteindre un niveau élevé de 12x, tandis que le BPA à 12 mois a légèrement baissé.

En termes de style, les valeurs de croissance se sont redressées sur fond de baisse des rendements américains. Les actions de croissance à grande capitalisation ont surpassé les autres dans un contexte de baisse des rendements aux États-Unis et d’émergence de problèmes de crédit à l’échelle mondiale. Les actions de croissance à petite capitalisation, représentées par l’indice Mothers, sont restées stables (+0,10%).

Politique

Le taux d’approbation du gouvernement a continué à augmenter, bien qu’il soit au plus bas. Selon un sondage réalisé conjointement par le journal Nikkei et TV Tokyo entre le 24 et le 26 mars, le taux d’approbation du cabinet a augmenté de cinq points pour atteindre 48%. Le rapprochement entre la Corée du Sud et le Japon, à la suite d’un accord sur le travail forcé pendant la guerre, et la visite du président sud-coréen Yoon Suk Yeol à Tokyo, tournée vers l’avenir, ont donné le signal d’un dégel diplomatique des relations entre les deux pays, gelées depuis 12 ans, et ont été bien accueillis.

La BOJ et la politique monétaire

Le 10 mars, la Banque du Japon a décidé de maintenir la politique monétaire accommodante adoptée lors de la dernière réunion de politique monétaire présidée par le gouverneur sortant Haruhiko Kuroda, alors que le marché spéculait sur une révision de son contrôle de la courbe des rendements (YCC). La banque centrale a modifié ses opérations de marché pour les émissions en cours d’obligations du gouvernement japonais à 10 ans (JGB) à partir du 27 février, en quadruplant les frais minimum applicables à la facilité de prêt de titres (SLF) et en abaissant la limite sur le montant de la vente des émissions concernées, dans un effort pour réduire la vente à découvert de JGB sur le marché.

Perspectives du marché

Nous restons constructifs, en principe, sur le marché boursier en raison des perspectives de bénéfices relativement solides des entreprises et des valorisations peu exigeantes des actions, soutenues par la reprise de la consommation intérieure à mesure que l’économie se rouvre, et des dépenses d’investissement intérieures, les entreprises intensifiant leurs investissements dans leur pays pour accroître la productivité et sécuriser les chaînes d’approvisionnement. En outre, les perspectives macroéconomiques mondiales semblent moins sombres, les économies américaine et européenne étant sur le point d’échapper à la récession, et l’économie chinoise sur la voie d’une reprise rapide à la suite de la réorientation de la politique de Covid.

La hausse des taux d’intérêt aux États-Unis, en Europe et au Japon, la pression inflationniste résultant des goulets d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement, les prix élevés des ressources, la pénurie de main-d’œuvre, la pression sur l’offre mondiale de crédit et le risque de récession mondiale, même s’il est plus faible, restent des sources de turbulences sur les marchés. Le conflit actuel entre la Russie et l’Ukraine représente une grave menace pour la paix mondiale et des risques pour l’économie mondiale, avec des implications prolongées telles que les prix élevés des ressources et les coûts de transport élevés. Nous constatons que ces facteurs seront préjudiciables à l’économie mondiale et aux bénéfices des entreprises.

À court terme, le retrait des limites d’entrée aux frontières, l’extension à l’ensemble du pays des voyages jusque là locaux et le reclassement de la Covid de la catégorie II à V à partir du mois de mai permettront de rouvrir complètement l’économie et de stimuler la consommation intérieure, ce qui compensera le ralentissement de la croissance mondiale. La réorientation de la politique chinoise en matière de Covid, la levée des exigences de quarantaine, des fermetures et des restrictions de voyage, ainsi que la suppression du test obligatoire de Covid pour tous les arrivants en provenance de Chine, à partir du 1er mars, fourniront des catalyseurs positifs, stimuleront l’économie mondiale et soutiendront les marchés boursiers.

Compte tenu du ralentissement du rythme des augmentations des taux d’intérêt aux États-Unis et de la réorientation de la politique monétaire de la Banque du Japon, nous pensons que le yen japonais devrait cesser de baisser, inverser la tendance et s’apprécier par rapport au dollar américain.

Principaux événements à venir

  • Le mandat du gouverneur de la BOJ, M. Kuroda, s’achève le 8 avril.
  • Élections locales nationales du 9 au 23 avril.
  • MPM de la BOJ les 27 et 28 avril.
  • Rapport sur les perspectives de la BOJ le 28 avril.
  • FOMC le 3 mai.
  • Déclassement de la classification Covid en catégorie V le 8 mai.
  • Sommet du G7 à Hiroshima du 19 au 21 mai.
  • GPM de la BOJ les 15 et 16 juin.

Clause de non-responsabilité

Asset Management One International Ltd. (« AMOI ») est autorisée et réglementée par la Financial Conduct Authority (« FCA ») au Royaume-Uni. AMOI est la filiale britannique de Asset Management One Co. au Japon (« AMO Tokyo »). AMO Tokyo est réglementée par l’Agence des services financiers au Japon et exerce son activité de conseil en investissement discrétionnaire en tant que conseiller en investissement enregistré et autorisé en vertu de la loi japonaise sur les instruments financiers et l’échange (Financial Instruments and Exchange Act).

Ce document a été préparé par AMO Tokyo à des fins d’information uniquement, et ne constitue ni une offre d’achat ou de vente, ni une sollicitation d’une offre d’achat ou de vente de tout titre, instrument ou investissement, ni une sollicitation ou une offre de tout service (la « Transaction ») et ne garantit aucunement la réalisation de la Transaction. Ce document est uniquement destiné et s’adresse directement aux personnes qualifiées de clients professionnels ou de contreparties éligibles en vertu des règles de la FCA ou de catégories de clients équivalentes dans certaines juridictions, y compris les investisseurs institutionnels et les intermédiaires financiers. Les personnes appartenant à d’autres catégories de clients, y compris les clients de détail et les personnes soumises à des restrictions en vertu des lois sur les valeurs mobilières des États-Unis, du Japon ou d’autres pays, ne doivent pas s’y fier ni agir en conséquence. En cas de doute sur les informations contenues dans ce document, veuillez consulter votre conseiller financier. Les informations et opinions exprimées dans ce document sont basées sur les vues de l’équipe d’investissement d’AMO Tokyo, sur des informations publiquement disponibles, et sur des informations qu’AMOI a obtenues légalement et qu’elle considère comme fiables, exactes et complètes. Cependant, l’AMOI ne garantit pas la fiabilité, l’exactitude ou l’exhaustivité des informations et opinions exprimées dans ce document. En outre, les informations et opinions contenues dans ce document ne sont valables qu’à la date à laquelle ce document a été préparé et peuvent être modifiées sans préavis, et elles peuvent être affectées par des changements dans les prémisses initiales en raison de facteurs incluant, mais sans s’y limiter, des changements dans l’environnement du marché, et/ou des modifications dans la comptabilité, la fiscalité et d’autres lois, règles et réglementations applicables. Toutes les illustrations, prévisions et estimations hypothétiques contenues dans ce document sont des déclarations prospectives et sont basées sur diverses hypothèses. Toute modification des hypothèses peut avoir un impact significatif sur les déclarations prospectives. Les hypothèses présentées ici sont strictement hypothétiques, et ce matériel ne suggère pas ou ne spécifie pas tous les risques possibles liés à la transaction. AMOI n’assume aucune obligation de mise à jour des déclarations contenues dans ce document. La valeur d’un portefeuille d’investissement et les revenus qui en découlent peuvent aussi bien baisser qu’augmenter, et les investisseurs peuvent ne pas récupérer le montant initialement investi. Les performances passées ne préjugent pas nécessairement des performances futures. La décision d’utiliser les informations et les opinions exprimées dans ce document et/ou de conclure ou non la transaction doit être prise sur la base du seul jugement de chaque destinataire individuel de ce document. Il est recommandé à chaque destinataire de consulter ses conseillers juridiques, d’investissement, comptables, fiscaux et autres conseillers professionnels afin de déterminer de manière indépendante l’adéquation, les risques et les conséquences de la transaction avant de prendre une telle décision. Rien dans ce document ne constitue une obligation pour le destinataire du document ou pour l’AMOI de conclure l’opération. La propriété intellectuelle et tous les autres droits relatifs aux données publiées dans cette documentation, y compris les indices de référence, restent la propriété de l’éditeur et du concédant. Quel que soit le but recherché, toute reproduction ou circulation, en partie ou en totalité, et/ou utilisation de ce rapport sous quelque forme que ce soit sans l’accord écrit préalable de l’AMOI est strictement interdite. Toute responsabilité en vertu de toute loi applicable, quelle qu’elle soit, liée à l’utilisation de ce matériel par le destinataire, est exclue dans toute la mesure permise par la loi.

dd3cb58455
/wp-admin/options-general.php?page=olc-popup-disclaimer%2Femc2pdc-admin.php
09f7243b84
6604
1
Je confirme avoir lu et compris la totalité de ces informations juridiques.
Vous devez ticker la case et cliquer sur accepter.
Accepter
Refuser
https://www.investeam-tpm.fr/
yes
1

Disclaimer

Ce site est strictement réservé aux investisseurs qualifiés tels que définis par le décret n° 2004-1019 du 28 septembre 2004 relatif au démarchage bancaire ou financier.
Les informations disponibles sur ce site le sont à titre informatif exclusivement et ne peuvent en aucun cas constituer une offre de produits et/ou de services. Elles ne peuvent donc être considérées comme une offre, une recommandation ou une sollicitation d’achat ou de vente. Ce site s’adresse aux résidents français et a pour objectif d’introduire les activités d’INVESTEAM TPM ainsi que les caractéristiques principales des produits et services.

Il est du ressort de l’investisseur d’obtenir les conseils adéquats avant toute prise de décision quant à l’existence ou non, pour les produits et services offerts, de restrictions à l’égard de certaines personnes ou dans certains pays. Aucun des produits et services décrits ne peut être proposé à un investisseur si la loi, de son pays d’origine, du pays qui lui est appliquée ou appliquée aux produits et services, le lui interdit.

L’information contenue sur le site investeam.fr n’a aucune valeur contractuelle. Avant toute prise de décision et action, INVESTEAM TPM recommande de lire attentivement les PROSPECTUS d’information et, plus généralement, tous les documents tenus à disposition du public.
Les performances passées ne constituent en aucun cas une garantie des performances futures, ni une garantie du capital investi. Le lecteur de ces informations légales doit toujours rester conscient que tout investissement peut générer des pertes.

La présence de liens hypertextes vers d’autres sites ne saurait engager la responsabilité d’INVESTEAM TPM quant à l’exactitude ou tout autre aspect relatif aux informations contenues sur ces sites.

INVESTEAM TPM s’efforce de mettre à jour les informations contenues sur le site et de corriger toutes éventuelles erreurs ou omissions dès qu’elles seront portées à sa connaissance. Toutefois, INVESTEAM TPM ne saurait garantir la complétude, la fiabilité ou la pertinence des informations ou données contenues sur le site ni que leur transmission ou transcription sur le site soit exempte de toutes erreurs ou omissions.

Par exception, le visiteur peut imprimer ou recopier des informations pour un usage strictement personnel. Tout autre usage est soumis à autorisation formelle préalable.

Conformément à la Loi du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, les informations communiquées par le visiteur ne sont pas diffusées à des tiers. Le visiteur dispose d’un droit d’accès et de rectification relatif aux informations le concernant à l’adresse suivante : investeam@investeam.fr. Ce site de droit français est soumis aux juridictions françaises et a pour langue officielle le français.

Accepter Refuser